Connectez-vous

Vous n'êtes pas connecté(e).








» Inscription
» Mot de passe perdu ?

Brexit : le port du Havre prêt pour le 1er Janvier 2021

Le Brexit prendra effet le 1er Janvier prochain, quel que soit l’accord qui sera trouvé entre la Grande-Bretagne et l’Union Européenne. Ainsi, les ports devront faire face à de nouvelles dispositions et de nouveaux contrôles imposés du fait que le Royaume-Uni sera désormais considéré comme un pays tiers et qu’à ce titre, les flux de passagers ou de marchandises devront être contrôlés.

Le Port du HAVRE, une des portes d’entrée du Royaume-Uni vers le continent européen, est fin prêt. Et Clément BEAUNE, Secrétaire d’Etat chargé des Affaires Européennes, a pu le constater lors de sa visite des infrastructures portuaires havraises le 20 Novembre dernier. Accueilli par Edouard PHILIPPE, Maire du HAVRE, et Baptiste MAURAND, Directeur Général du GPM du HAVRE, il lui a été rappelé les nombreux investissements, à hauteur de 1,75 millions d’€, consentis par l’Autorité Portuaire pour répondre à ces nouvelles obligations.

L’extension du Terminal de Grande-Bretagne a été délimitée, le parking des navigants déplacé, les flux d’entrées et de sorties séparés. Une sortie réservée aux poids lourds a été aménagée vers la zone portuaire. Enfin des feux de signalisation ont été installés au carrefour Quinette qui mène vers le centre-ville.

Le trafic sera inévitablement ralenti par les contrôles mais pour le fluidifier, trois aubettes de la PAF (Police de l’Air aux Frontières) dédiées aux véhicules légers et une dédiée aux poids lourds ont été installées. Concernant les contrôles aux personnes, ils seront affinés grâce au nouveau système « Contrôle transfrontière 2 ». Enfin un accès au terminal ferry a été balisé et équipé d’une nouvelle rampe pour accueillir les remorques soumises aux contrôles au SIVEP (Service d’Inspection Vétérinaire et Phytosanitaire aux frontières).

Edouard PHILIPPE a rappelé à Clément BEAUNE la nécessaire harmonisation des contrôles au niveau européen. « Je souhaite que nous puissions réfléchir à la cohérence des contrôles et à l’attractivité de nos ports. Pas seulement pour le transport des passagers, mais pour la cohésion des contrôles sur l’ensemble de la façade maritime qu’offrent la Belgique, les Pays-Bas et l’Allemagne. Je pense, notamment, aux impératifs liés à la sécurité alimentaire qui seront respectés par rapport au Royaume-Uni. Si des points de contrôle étaient différents, notre attractivité serait différente elle aussi », a-t-il expliqué.

Cliquer pour lire le Communiqué de Presse HAROPA du 20 Novembre 2020

Source : Paris Normandie 23.11.2020

 

LE HAVRE Normandie

UMEP Newsletter





Instantanés UMEP

Une synthèse quotidienne des articles parus dans la presse

Cliquez ici

La boite à outils

Retrouvez ici les notes émanant de l'Administration des Douanes aux Opérateurs

Cliquez ici