Connectez-vous

Vous n'êtes pas connecté(e).








» Inscription
» Mot de passe perdu ?

Comment imaginer un port entreprenant sans ses entrepreneurs ?

Dans le cadre de la fusion des ports de l’Axe Seine et de la constitution de la future gouvernance d’HAROPA, la Fédération SeinePort Union (SPU), créée à l’initiative des Unions Portuaires du HAVRE, de ROUEN, de GENNEVILLIERS et de Paris, s’est adressée aux élus de nos territoires pour leur en rappeler les enjeux.

Lors du lancement de la mission de préfiguration en Février 2019, Edouard PHILIPPE, Premier Ministre, avait alors identifié l’innovation et la transition écologique parmi les opportunités de cette fusion.

Après de longs mois de concertation dans le cadre de la mission de préfiguration de fusion des ports de l’Axe Seine, les décisions nationales doivent intervenir dans les prochains jours au sujet de la constitution de la gouvernance de cette entité.

C’est un moment historique, pour nos ports et le développement de nos territoires.

SPU rappelle que cette fusion peut constituer une opportunité pour la vallée de la Seine, à condition de respecter certains principes de cohérence, d’équilibre territorial, de subsidiarité, d’ambition et de coopération au sein de la gouvernance.

Pour autant, il ne faudrait pas que la mise en place d’une organisation aussi importante se fasse au détriment de l’agilité dont les entreprises savent faire preuve et encore moins sans elles.

En effet, les entreprises que nous représentons sont, à ce stade, les grandes oubliées par l’Etat pour intégrer la gouvernance d’HAROPA alors même qu’elles sont le « coeur du réacteur » de cette fusion. Par crainte de conflits d’intérêts ? Au contraire, la participation à la gouvernance des Unions Portuaires et de SeinePort Union est une garantie d’équité. Nos Unions sont en permanence soucieuses d’une gestion transparente et équilibrée des relations entre les ports et chacune des entreprises présentes dans ces ports.

Nos entreprises, à travers nos Unions Portuaires, apporteront à l’ensemble de la gouvernance ce qui fait leur quotidien : agilité, flexibilité, expertises commerciale et financière face à la concurrence nord-européenne et prochainement britannique. Comme principaux investisseurs dans nos ports, elles demeurent engagées dans la transition écologique et l’économie circulaire, rejoignant ainsi les priorités gouvernementales.

Nous ne pouvons pas imaginer que le secteur soit absent significativement de la prochaine gouvernance. Si cela devait être le cas, nous nous inquiétons de la réaction de l’ensemble du secteur. Il ne faudrait pas que la France manque une nouvelle fois son rendez-vous avec sa politique maritime et portuaire.

Nous attendons de nos élus, ainsi que du Gouvernement, la plus grande vigilance quant aux modalités de cette fusion à venir. Que ces modalités soient à la hauteur des attentes des entreprises qui font vivre nos ports ! Comment imaginer un port entreprenant sans ses entrepreneurs ?!

Source : Commmuniqué de Presse SeinePort Union 26.10.2020

LE HAVRE Normandie

UMEP Newsletter





Instantanés UMEP

Une synthèse quotidienne des articles parus dans la presse

Cliquez ici

La boite à outils

Retrouvez ici les notes émanant de l'Administration des Douanes aux Opérateurs

Cliquez ici