Connectez-vous

Vous n'êtes pas connecté(e).








» Inscription
» Mot de passe perdu ?

Les évolutions des terminaux à conteneurs « mondiaux »

Classement des terminaux à conteneurs mondiaux en 2018

Dans l’ordre, nous retrouvons :

  • PSA (singapourien) : 60,3 millions d’EVP et détient 20 % de Hutchison ports ;
  • Hutchison (chinois) : 46,7 millions d’EVP ;
  • Cosco (chinois) : 46,1 millions d’EVP. Une troisième place qui serait due au rachat d’OOCL selon le consultant Drewry ;
  • L’émirati DP World : 44,2 millions d’EVP ;
  • APM Terminals, la filiale de Maersk : 42,8 millions d’EVP ;
  • China merchants (chinois) – associé à CMA CGM dans Terminal link – : 35,1 millions d’EVP ;
  • TIL, la filiale de MSC : 26,5 millions d’EVP.

 

D’après le consultant Drewry, ces sept opérateurs représentent à eux seul, 40 % du trafic mondial en 2018 et il faut s’attendre à une hausse annuelle du trafic portuaire conteneurisé de 4,4 % par an sur cinq ans. On passerait ainsi de 784 millions d’EVP en 2018 à 973 millions en 2023.

 

Les projets de rachats des terminaux à conteneurs

 

Le groupe DP World a signé un accord avec le conglomérat indonésien Maspion group afin de réaliser un terminal à conteneurs d’une capacité de 3 millions d’EVP, à Gresik, à l’est de Java. Malgré que l’Indonésie soit peu ouvert aux opérateurs internationaux, il s’agit là d’un investissement qui s’élève à 1,2 milliard de dollars. Pour que le terminal puisse être opérationnel en 2022, des travaux vont y être menés ainsi que sur la zone industrielle voisine de 360 ha dès la fin 2019.

Yilport, la filiale terminaux portuaires du conglomérat turc Yildirim, va gérer le terminal à conteneurs de Tarente (à l’arrêt depuis fin 2014) au sud de l’Italie. Le 30 juillet, Yilport a signé une concession de 49 ans et souhaite en refaire un hub en Méditerranée centrale comme son concurrent du Pirée, port de Cosco.

L’extension de Sines, approuvé par le gouvernement portugais, « peut prendre deux formes : l’extension de l’actuel terminal dit TXXI, géré par PSA et MSC-TIL, qui passerait d’une capacité de 2,3 à 4,1 millions d’EVP, ou un nouveau projet appelé Vasco da Gama d’une capacité de 3 millions d’EVP, ouvert à des compétiteurs internationaux » explique le journaliste.

Le terminal de Libra, à Rio appartient désormais à ICTSI (philippin).

Quant au groupe TIL, il a fait l’acquisition des 50 % du terminal Marport d’Ambarli de 1,7 million d’EVP (près d’Istambul) appartenant au groupe turc Arkas.

 

Source : Thibaud TEILLARD – Le Marin – 01.08.2019
Source image : pixabay

 

Instantanés UMEP

Une synthèse quotidienne des articles parus dans la presse

Cliquez ici

La boite à outils

Retrouvez ici les notes émanant de l'Administration des Douanes aux Opérateurs

Cliquez ici