Connectez-vous

Vous n'êtes pas connecté(e).








» Inscription
» Mot de passe perdu ?

L’UE mobilise 25 millions d’euros pour la “chatière”

Des infrastructures plus sécurisées, plus intelligentes et plus écologiques

La Commission Européenne souhaite investir 421 millions d’euros dans 69 projets qui amélioreront la mobilité des citoyens et des entreprises. Les projets seront soutenus par le Mécanisme d’Interconnexion en Europe (MIE) ainsi que le mécanisme financier de l’UE soutenant le développement et la mise à niveau des infrastructures.

Les projets sélectionnés ont pour objectifs de promouvoir la numérisation, de rendre les routes plus sûres et de favoriser les connexions multimodales conformément aux initiatives « Europe en Mouvement ».

Les fonds seront majoritairement investis dans des plates-formes logistiques multimodales (109 millions d’euros), permettant de transférer du fret entre différents modes de transport. Ainsi que dans des Systèmes Intelligents de Transport routier (STI) (80,2 millions d’euros) et d’innovation de nouvelles technologies (71,4 millions d’euros), démontrant encore la volonté de l’UE de réduire les encombrements et les émissions tout en renforçant la sécurité.

Oui à la « chatière » pour Port 2000 au Havre  Les projets sélectionnés sont en passe d’obtenir un financement à hauteur de 71,6 millions d’euros dont le projet d’accès direct fluvial au Port du Havre à hauteur de 25 millions d’euros.  Plan de financement : Cet investissement de l’UE complèterait le plan de financement du nouvel accès fluvial au Port du Havre.   

 

Un projet financé par quatre acteurs :

  • Le Mécanisme d’Interconnexion en Europe (MIE) à hauteur de 25 millions d’euros (20%)
  • Le Grand Port Maritime du Havre (GPMH) à hauteur de 13,75 millions d’euros (11%) ;
  • L’Etat à hauteur de 3,6 millions d’euros (3%) ;
  • La Région de Normandie à hauteur de 82,65 millions d’euros (66%) ;   

 

En quoi consiste ce projet ?                

Depuis le Rapport sur l’attractivité des Ports Maritimes de l’Axe Seine en 2016, il a été constaté que la réalisation d’un élargissement de l’hinterland du Port du Havre est nécessaire à sa survie.

Il s’agit de construire une desserte fluviale et ferroviaire performante, fiable et sécurisée, permettant l’évacuation rapide de volumes importants de marchandises, en particuliers des conteneurs.  La réalisation de ce projet va permettre un accès direct aux quais de Port 2000 pour les barges fluviales et les convois poussés, sans limite de hauteur, conjuguant ainsi efficacité opérationnelle, optimisation des coûts et réduction de l’empreinte carbone. 

En Mars 2016, les Membres du Conseil d’Administration de l’UMEP ont voté favorablement, à l’unanimité, la nécessaire réalisation de cet ouvrage. Engagement entériné par une Motion, en septembre 2017, que l’UMEP, ses Adhérents et Membres Associés ont portée ensemble et adressée aux plus Hautes Instances de l’Etat pour une décision favorable à ce projet.

 

Prochaines étapes

« La Commission adoptera une décision formelle à l’issue de laquelle INEA (l’Agence d’Innovation et de Cadre de Réseaux) préparera et signera les conventions de subvention avec les bénéficiaires des projets d’ici juin 2019 » indique le Communiqué de Presse daté du 26 mars 2019 de l’Union Européenne.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le Communiqué de Presse conjoint des co-Financeurs du projet.  

 

Source : Ec.europe.eu – 26.03.2019 / Motion de l’UMEP en faveur de la réalisation d’un accès direct fluvial sur Port 2000 – 08.09.2017 / Communiqué de Presse – HAROPA – 27.03.2019

LE HAVRE Normandie

UMEP Newsletter





Instantanés UMEP

Une synthèse quotidienne des articles parus dans la presse

Cliquez ici

La boite à outils

Retrouvez ici les notes émanant de l'Administration des Douanes aux Opérateurs

Cliquez ici