Connectez-vous

Vous n'êtes pas connecté(e).








» Inscription
» Mot de passe perdu ?

Catégorie

Catégorie

Catégorie

Catégorie

Catégorie

Catégorie

Catégorie

Catégorie

Catégorie

Catégorie

Le ministre des transports veut pérenniser la stratégie fret ferroviaire

Catégories associées : Fer, Prestation de Transport

Lors du congrès des Maires du 22 novembre dernier, le ministre des Transports / Clément BEAUNE, a fait part de son souhait de pérenniser la stratégie fret ferroviaire au-delà de 2024.

Il a également indiqué qu’un travail était en cours avec le gouvernement afin de « sécuriser » les aides accordées au fret ferroviaire et ce, jusqu’à la fin du quinquennat du Président MACRON, en 2027, alors qu’elles ont initialement été accordées jusqu’en 2024.

Ces aides, s’élevant à 170 millions d’euros, portent particulièrement sur : le démarrage des services, le transport combiné et le wagon isolé.

Afin de prolonger ces aides, la loi de programmation pluriannuelle des finances publiques 2023-2027, toujours en discussion au parlement, va devoir être modifiée.

Dans le même temps, le ministre assure que le gouvernement travaille « activement à rechercher des solutions » pour accompagner les opérateurs de fret face à l’envolée des prix de l’énergie.

 

Source : Contexte 23.11.2022.

Haropa veut accélérer sur le report modal

Catégories associées : Fer, Fleuve, Prestation de Transport

Le premier ensemble portuaire français a lancé, le 12 Septembre dernier, deux Appels à Manifestation d’Intérêt (AMI) sur le transport fluvial et ferroviaire de conteneurs, dans le but de renforcer la compétitivité des offres et des volumes opérés de/vers les plateformes ferrées et fluviales.

Le premier, pour recenser les opérateurs de transport combiné ferroviaire souhaitant améliorer la qualité des services existants ou développer de nouveaux services réguliers.

Date limite de réception des dossiers : 17 Octobre 2022 à 17h00

Le second, pour recenser les candidats au développement des services réguliers fluviaux conteneurisés sur les terminaux secondaires et l’hinterland élargi de Haropa Port.

Date limite de réception des dossiers : 7 novembre 2022 à 17h00

Ces deux AMI s’inscrivent dans la stratégie de développement du report modal de HAROPA PORT et notamment dans le cadre d’un dispositif d’incitation au report modal ferroviaire et fluvial pour les années 2022 et 2023.

Sources : La Lettre des Décideurs 30.09.2022 / Linkedin & Site internet HAROPA

T3M ET NOVATRANS-GREENMODAL RENFORCENT LEURS OFFRES COMBINÉES

Catégories associées : Fer, Prestation de Transport

Le 6 avril dernier, lors de la SITL, les opérateurs de transport combiné T3M et Novatrans-Greenmodal ont tous deux annoncé de nouveaux développements dans leurs offres et services.

L’opérateur T3M va proposer de nouveaux services entre la France et la Belgique (Valentin > Anvers) mais aussi l’Espagne (Bonneuil sur Marne > Mouguerre > Valladolid). L’opérateur avait déjà conclu un partenariat en janvier 2021 avec le suisse Huac afin de couvrir l’Italie.

De son côté, Thibault FRUITIER / Directeur Général de Novatrans-Greenmodal, a présenté les développements et souligné « la diversification des liaisons avec les ports en lien avec les transports maritimes conteneurisés. Ces services s’ajoutent à notre plan de transport continental ».

Ainsi, l’opérateur propose plusieurs nouvelles liaisons comme Valenton-Perpignan, Valenton-Avignon, Dourges-Vénissieux et Ludwigshafen-Vénissieux, puis la liaison Dourges-Avignon-Miramas à compter de Décembre 2022.

Novatrans-Greenmodal a annoncé le doublement, d’ici la fin de l’année, des capacités des chantiers combinés à Mouguerre mais également à Miramas-Clesud en 2023.

“La demande de transport rail-route est en forte croissance. Sans nouveaux terminaux et l’extension de ceux existants, les opérateurs de transport combiné ne pourront pas y répondre” explique Thibault FRUITIER.

Source : L’Antenne 21.04.2022 / Photo : NovatransGreenmodal.eu

SNCF Réseau et Haropa s’unissent pour développer le Fret Ferroviaire sur l’Axe Seine

Catégories associées : Fer

Le 11 février 2021 : 2e édition du business event sur le fret ferroviaire le long de l’Axe Seine

Réunir tous les acteurs du fret ferroviaire, inciter les industriels à repenser leurs modes logistiques et à recourir davantage au ferroviaire, recueillir les témoignages de clients engagés et informer sur les dernières évolutions de l’offre : telles sont les ambitions de cette deuxième édition du Business Event « Fret Ferroviaire Axe Seine » organisé ce jeudi 11 février par SNCF Réseau et HAROPA.

L’événement, 100% digital, s’est tenu sous la présidence de Luc Lallemand, président directeur général de SNCF Réseau, et de Stéphane Raison, directeur général préfigurateur HAROPA.

Au cœur des échanges de la matinée, l’ouverture prochaine de la ligne Serqueux-Gisors (p. 4) ainsi que la nouvelle offre de navette mise en place par HAROPA et SNCF Réseau dans le cadre de la démarche Fret Ferroviaire Axe Seine (p 3).

Plus de 360 personnes (armateurs, industriels, entreprises ferroviaires, commissionnaires de transports…) ont assisté à cet évènement, témoignant ainsi du très fort intérêt pour le fret ferroviaire le long de l’Axe Seine, levier de développement économique et de la transition énergétique.

L’Axe Seine est le premier bassin industriel, le premier territoire logistique et le premier groupement portuaire de France avec HAROPA (Le Havre, Rouen, Paris), ouvrant l’économie francilienne sur la mer et donnant à la Normandie un accès au hub francilien. Chaque semaine, plus de 300 trains de marchandises circulent sur le réseau normand (dont 80 trains desservant le Port de Rouen et 90 trains celui du Havre). Cela représente moins de 10% de la part modale globale des deux ports.

Pour rester compétitifs, Le Havre et Rouen ont besoin d’élargir leurs hinterlands en France et vers l’Europe, et donc de disposer de solutions massifiées et fiables pour l’acheminement des marchandises. Un défi qui ne peut être relevé sans le ferroviaire.

À cette occasion, Luc Lallemand, président directeur général SNCF Réseau a souligné : « Cet événement illustre notre volonté commune, pour HAROPA comme pour SNCF Réseau, de contribuer au développement des flux de fret ferroviaire. Dans la compétition internationale que se mènent les ports, la capacité du fer à massifier les flux est essentielle. Elle est stratégique. La bataille des ports se gagne sur la terre … et par le fer ! »

Pour Stéphane Raison, directeur-général Préfigurateur du futur établissement portuaire HAROPA, « le développement du fret ferroviaire à l’échelle de l’Axe Seine est au cœur de la stratégie du Grand Port Maritime d’Etat qui verra le jour au 1er juin prochain. Concrètement, c’est grâce à l’optimisation des liaisons ferrées existantes et au développement de nouveaux services que nous augmenterons le report modal sur l’ensemble des régions françaises et pourrons conquérir de nouveaux marchés dans toute l’Europe. »

La démarche Fret Ferroviaire Axe Seine (FFAS), un dispositif unique en France

La démarche FFAS, mise en place entre SNCF Réseau et HAROPA depuis 2015, a pour ambition de développer la part modale du fret ferroviaire sur les Ports de Paris, Rouen et Le Havre.

Cette démarche se décline en plusieurs axes de travail :

  • Une démarche de concertation, avec la Plateforme horaire FFAS.
    L’enjeu est d’anticiper les besoins des clients fret sur l’Axe Seine, afin de préserver la capacité pour les trains de marchandises – y compris pendant les périodes de travaux sur les lignes normandes. C’est notamment grâce à cette plateforme que les flux de fret desservant le Port du Havre ont pu être préservés en 2021 malgré les chantiers réalisés sur le réseau durant les horaires de passage habituel des trains de marchandises.

  • Un travail de prospection commun entre HAROPA et SNCF Réseau.
    HAROPA et SNCF Réseau réalisent des études visant à identifier de nouveaux trafics fret potentiels sur l’Axe Seine. Les deux gestionnaires d’infrastructures analysent actuellement les flux de marchandises reliant le centre de la France à l’Axe Seine pour déterminer la part potentielle de report modal.

  • Des offres commerciales pour augmenter la part modale du ferroviaire.
    Le Business Event a été l’occasion pour SNCF Réseau de présenter une nouvelle offre de sillons permettant aux entreprises ferroviaires d’assurer une (ou plusieurs) navette(s) quotidienne(s) entre Le Havre et Valenton et d’optimiser ainsi au maximum le roulement matériel afin de baisser les coûts de production.

  • Le Business Event, lieu d’échanges pour les professionnels de l’Axe Seine
    Cet événement vise à mettre autour de la table tous les acteurs de la chaîne logistique. Deux éditions (2019 et 2021) ont d’ores et déjà eu lieu et ont fait l’objet d’une importante mobilisation.

Pour Laurent Foloppe, directeur commercial et marketing HAROPA «c’est notamment en nous appuyant sur nos ambitions communes de développement et sur le travail de prospection réalisé dans le cadre de FFAS, que nous sommes en mesure de lancer aujourd’hui même un appel à manifestation d’intérêt (AMI) auprès des opérateurs : cet AMI permettra d’accompagner financièrement les meilleurs projets de développement de services ferrés sur des grandes régions. Nous venons ainsi soutenir la compétitivité économique des services ferroviaires en complément des dispositifs d’Etat que sont la diminution du coût des péages ferroviaires et le doublement de l’aide à la pince ».

Mise en service de la ligne Serqueux-Gisors, le 12 mars 2021

Dans quelques semaines, l’ouverture de la ligne Serqueux-Gisors permettra d’augmenter le potentiel de développement du fret ferroviaire sur l’Axe Seine et de favoriser le report modal vers le train.

Aujourd’hui et jusqu’au 12 mars 2021, les entreprises ferroviaires disposent de deux options pour acheminer des marchandises depuis et vers Le Havre : l’itinéraire historique Paris – Rouen – Le Havre et l’itinéraire via Amiens – Creil. Or, un problème de capacité existe sur ces deux itinéraires, il est compliqué d’y faire circuler de nouveaux trains et SNCF Réseau y effectue d’importants travaux.

Demain, avec Serqueux-Gisors, la desserte ferroviaire entre la Normandie et le hub francilien disposera d’une offre capacitaire de 25 sillons supplémentaires par jour. Cette capacité bénéficiera au Port du Havre, mais aussi par effet ricochet au Port de Rouen. Concrètement, cela signifie plus de 6 000 camions / semaine en moins sur les routes.

Au-delà de la capacité, la ligne Serqueux-Gisors permettra d’améliorer la desserte de l’hinterland des ports normands :

  • les entreprises ferroviaires auront désormais d’avantage d’itinéraires alternatifs pour la desserte de l’Axe Seine,
  • le temps de transit sera équivalent à celui de l’axe historique et nettement moindre que celui par Amiens – Creil.

Serqueux-Gisors vient ainsi renforcer le rôle stratégique de l’Axe Seine qui relie l’international et l’Europe continentale mais aussi les Ports du Havre, de Rouen, au hub francilien et son hinterland.

« Je me réjouis de cette mobilisation commune de nos gestionnaires d’infrastructure qui va permettre d‘augmenter collectivement nos parts de marché sur l’Axe Seine. La modernisation de de la ligne Serqueux-Gisors s’inscrit pleinement dans cette ambition. C’est une véritable opportunité pour le fret ferroviaire, pour le développement économique des ports, pour l’environnement mais aussi et avant tout, pour nos clients et leurs clients » a déclaré Isabelle Delon, directrice générale adjointe Clients et Services de SNCF Réseau.

Chiffres clés

Source : Communiqué de presse HAROPA 11.02.2021.

MULTIMODAL : VNF et SNCF s’allient

Catégories associées : Fer, Fleuve

SNCF Réseau et Voies Navigables de France (VNF) ont signé une convention dont l’objet est de favoriser la complémentarité entre les modes ferroviaire et fluvial pour le transport de fret, venant ainsi concurrencer la route.

Thierry GUIMBAUD, Directeur Général de VNF, explique que l’objectif est de favoriser le plus possible le report modal vers le rail et le fluvial. Isabelle DELON, Directrice Générale Adjointe Clients et Services de SNCF Réseau, rappelle que la demande du marché vers cette alternative, plus respectueuse de l’environnement, est très, très forte et doit être satisfaite.

L’objectif est de fixer «un cadre partenarial de réflexion et d’actions» afin d’identifier les complémentarités de chacun et de développer une offre commerciale rail/fleuve à destination des chargeurs et logisticiens. Dans un premier temps, une cartographie des complémentarités des deux modes sera dressée, pour les flux existants et les flux à développer.

Les interconnexions seront développées, en répertoriant par exemple les terrains appartenant à la SNCF à proximité des voies d’eau, selon les besoins des filières industrielles. Enfin, en cas d’arrêt de circulation sur les réseaux, des solutions alternatives devront être proposées.

Rappelons que le fer représente 9 % du transport de marchandise en France et le fluvial représente 3 %. Cette alliance n’est nullement une coentreprise et ne prévoit pas d’engagements financiers. Il s’agit de réaliser rapidement des choses concrètes , avec des méthodes simples, sans ambitions démesurées.

Source : L’Antenne 27.01.2020

Photo : SNCF Réseau

Service ferroviaire conteneurs : Marfret / Fluviofeeder étend son offre

Catégories associées : Fer, Fleuve

Un an après son lancement entre Rouen et Bonneuil-sur-Marne, l’offre de service ferroviaire conteneurs de Marfret se renforce entre la Normandie et l’Ile-de-France avec une escale supplémentaire à Gennevilliers. 

En plus de sa rotation hebdomadaire entre les ports de Rouen et de Bonneuil-sur-Marne, le port de Gennevilliers est désormais inclus dans l’offre de service ferroviaire conteneurs de Marfret. Il est dès à présent possible de booker les volumes sur les deux legs : Rouen / Bonneuil-Sur-Marne et Bonneuil-Sur-Marne / Gennevilliers / Rouen.

Cette navette ferroviaire, combinée au service fluvial assuré par MARFRET, constitue un atout majeur pour renforcer les services multimodaux sur l’axe Seine et proposer aux clients HAROPA des solutions logistiques compétitives pour desservir nos territoires.

«Je me réjouis de cette évolution qui confirme ainsi la capacité du port à développer le transport combiné. Ce service permet aussi de connecter les différents terminaux à conteneurs HAROPA – Ports, dont celui de Paris Terminal SA» souligne Antoine Berbain, directeur général de HAROPA – ports de Paris.

Ce nouveau service tire profit du positionnement et de la qualité des liaisons multimodales du port de Gennevilliers.

Outre sa connexion fluviale à la Seine et sa connexion routière à l’A86 et l’A15, le port compte à l’intérieur de son emprise de 400 ha, un réseau de près de 25 km de voies ferrées connectées au réseau ferré national. 

Selon Guillaume VIDIL, Directeur général de Marfret, «l’ajout d’une escale à Gennevilliers s’inscrit dans la stratégie de notre groupe de développer un transport massifié performant et durable pour la desserte de l’Ile-de-France. Le secteur ferroviaire, nouveau pour notre compagnie, nous apporte de nombreux challenges à relever et nourrit l’esprit d’entreprise et d’aventure qui est au cœur de notre ADN».

Source : Communiqué de Presse HAROPA Port de Paris 27.10.2020

Multimodal : signature d’un partenariat stratégique entre l’ADEME et GNTC

Catégories associées : Fer, Fleuve, Route

L’ADEME et GNTC ont signé un partenariat stratégique pour développer et promouvoir le transport combiné en France.

Le report modal vers un mode alternatif à la route, comme le rail ou le fluvial, constitue l’un des leviers pour la décarbonisation du transport de marchandises.

Pour les deux signataires, le transport combiné rail-route est l’un des segments au plus fort potentiel de croissance, s’appuyant sur les déclarations des acteurs de la filière qui ambitionnent un doublement de la part modale du ferroviaire d’ici 2030.

Les deux partenaires vont étudier différents axes de travail : la création d’un Observatoire du Transport Combiné qui permettra de mieux connaitre l’activité du secteur et avoir une visibilité de l’évolution de la filière ; le lancement de nouvelles études sur le report modal, notamment pour la création d’un label sur les chaînes logistiques intégrant le combiné ; la réflexion sur de nouvelles innovations pour favoriser le développement du transport combiné.

Source : L’Antenne – 29.09.2020

Ferroviaire : reprise des études par SNCF réseau pour décongestionner le nœud Lyonnais

Catégories associées : Fer

Concernant les projets de construction de lignes de chemins de fer pour décongestionner le noeud ferroviaire lyonnais, un grand débat public a été organisé durant l’été 2019 avec réunions publiques, ateliers débats et contributions sur internet.

En Septembre 2019, la Commission Particulière du Débat Public (CPDP) avait rendu un avis, insistant sur les infrastructures saturées et sur l’urgence de trouver une solution. Elle ne donnait pas de plans précis mais préconisait l’amélioration de la desserte existante plutôt que la création de nouvelles voies.

SNCF Réseau, maître d’ouvrage, a annoncé qu’il reprenait les études concernant ce projet afin de répondre aux questions restées en suspens.

Les deux prochaines années permettront de rendre des avis, notamment sur l’étude portant sur la construction de lignes souterraines ou aériennes sur le tronçon La Guillotière et Saint-Clair, afin de désengorger la gare Part-Dieu. Chacune des solutions doivent tenir compte des difficultés liées à l’urbanisme et aux impacts hydrogéologiques. Un phasage le plus pertinent possible devra être défini, en lien avec le projet de contournement ferroviaire de l’agglomération lyonnaise.

La CPDP a demandé à SNCF Réseau de travailler à la modernisation du réseau existant, en utilisant de nouvelles technologies comme l’ERTMS (European Railway Traffic Management System). Le début des travaux doit entrer dans le cadre du Contrat de Plan Etat Région pour 2023.

Ce noeud ferroviaire est un passage important pour le transport ferroviaire de marchandises, où 400 trains y passent quotidiennement, représentant 15 % du trafic global. SNCF Réseau précise que dans Lyon, « les projets portent principalement sur l’amélioration de la capacité d’accueil des plateformes multimodales », à l’image du site de transport combiné de Vénissieux-Saint-Priest. Grâce au projet de restructuration, la capacité de réception des trains et de traitement des conteneurs sera augmentée de 30 %. Les travaux devraient débuter en 2022.

L’entreprise ferroviaire rappelle que le processus de renouvellement de la délégation de service public de l’autoroute ferroviaire alpine Aiton-Orbassano est en cours et qu’une prolongation est prévue en région lyonnaise. SNCF Réseau conclut en reconnaissant de nombreux points délicats pour le fret, « particulièrement aux heures de pointe entre Ambérieu-en-Bugey et la rive droite du Rhône, et dans la traversée de Givors ». Les études et aménagements futurs devraient permettre de solutionner ces points négatifs.

Source : L’Antenne 22.04.2020

Brittany Ferries devrait démarrer un service entre Cherbourg et Bayonne en 2021

Catégories associées : Fer

En présence d’Hervé MORIN, Président de la Région Normandie et Marc LEFEVRE, Président du Conseil Départemental de la Manche, Jean-Marc ROUÉ, Président de Brittany Ferries, a annoncé qu’un nouveau service ferroviaire entre Cherbourg et l’Espagne, en gestation depuis 2016, devrait démarrer en Avril 2021. Lire la suite

MARFRET lance un service ferroviaire entre les ports de Rouen et Bonneuil-sur-Marne

Catégories associées : Fer

Marfret, via sa filiale FluvioFeeder Armement (FFA), lance un nouveau service ferroviaire conteneurs entre la Normandie et l’Ile-de-France. Le groupe renforce ainsi son offre multimodale au coeur de l’Axe Seine et confirme le port de Rouen dans sa capacité à développer le transport combiné.

FluvioFeeder Armement a démarré ce 3 octobre un nouveau service ferroviaire hebdomadaire entre le terminal conteneurs TCMD de Rouen (géré par sa filiale SOMAP) et le terminal de Bonneuil-sur-Marne à l’est de Paris (géré par BTM – Bonneuil Terminal Multimodal, sur lequel opère T3M, spécialiste de transport combiné).

L’intérêt de ce nouveau service ferroviaire hebdomadaire est de le combiner au service fluvial déjà assuré par Marfret : la nouvelle navette ferroviaire, calée sur les opérations commerciales du navire le « LYDIA » (*), transportera avant tout des flux en import ; des flux retour potentiellement en export avec des conteneurs vides depuis Bonneuil vers Rouen (Drop Off), le tout complété par des flux domestiques.

Arrivée ce 3 octobre à Rouen du premier train : Marfret devient opérateur de transport ferroviaire, en plus d’être opérateur de transport combiné fluvial.

ROUEN AU COEUR DU CORRIDOR AXE SEINE

Le lancement de cette navette s’inscrit dans la stratégie du groupe Marfret de bâtir une offre multimodale globale centrée à Rouen : « Le Rouen-Hub a pour vocation de proposer aux chargeurs et réceptionnaires une offre de service logistique déporté regroupant sur un même terminal l’ensemble des prestations liées au conteneur (réparations, zone de traitement des reefers, mesures de gaz, etc.).

Notre objectif est de permettre à nos clients d’optimiser leur flux via un outil performant en termes d’entreposage et de réaliser des économies puisque nous offrons une franchise de stationnement supérieure à celle pratiquée dans les terminaux maritimes », souligne Guillaume VIDIL, directeur général de Marfret. « Le fret est ainsi stocké dans nos entrepôts adossés à notre terminal puis acheminé par le mode de transport le plus pertinent au fur et à mesure des besoins du client ».

Marfret assure ainsi une offre multimodale depuis les terminaux maritimes de Port 2000 au Havre avec son navire fluviomaritime LYDIA, jusqu’au Terminal rouennais TCMD exploité par sa filiale SOMAP. L’acheminement par trains depuis Rouen vers le terminal de Bonneuil-sur-Marne (HAROPAPorts de Paris) permet d’offrir aux clients de nouvelles destinations par voies ferroviaires, tant vers le nord et le sud de la France, que vers l’Europe, comme Novara en Italie.

Par cette navette ferroviaire, Marfret s’inscrit pleinement dans la stratégie de HAROPA pour la filière conteneurs/logistique rouennaise :

  • renforcer Rouen dans son rôle de hub multimodal,
  • profiter de la complémentarité des ports de l’Axe Seine
  • développer une chaîne logistique plus performante et durable grâce à la massification :

 « HAROPA se réjouit d’accompagner Marfret dans sa volonté de développer à Rouen des solutions multimodales, précise Pascal Gabet, directeur général HAROPA – Port de Rouen et de poursuivre, avec cet acteur reconnu du transport, la construction de nouvelles voies d’échange entre les ports de l’Axe Seine ». HAROPA – Port de Rouen soutient cette initiative via une aide au démarrage.

DESCRIPTION DU SERVICE

  • Capacité : 72 EVP
  • Composition du train : 9 wagons 90’ + 18 wagons 49’= Longueur de convoi : 530 m.
  • 1 rotation par semaine Rouen <-> Bonneuil jusqu’à fin juin 2020.
  • Montée en puissance à 2 rotations par semaine à partir de juillet 2020.
  • Passage de 2 à 3 rotations /Sem. vers la mi-2021 avec possibilité d’étendre à une longueur de convoi de 750 mètres.

FFA assure la maîtrise du service dont la traction est gérée par EUROPORTE avec des wagons de THOUAX.

 

Ce service ferroviaire complétera également le service fluvial Rouen/Gennevilliers. L’idée est d’assurer un arbitrage entre le fluvial et le ferroviaire selon la zone de chalandise et le besoin du client : 20 km autour de Gennevilliers = fluvial ; 20 km autour de Bonneuil = ferroviaire.

 

(*) navire fluvio-côtier d’une capacité de 390 evp-70 prises reefers, qui assure la liaison entre Port 2000 au Havre et Rouen.

 

Source : Communiqué de Presse HAROPA Ports de Paris – 04.10.2019

Le ministre des transports veut pérenniser la stratégie fret ferroviaire

Catégories associées : Fer, Prestation de Transport

Lors du congrès des Maires du 22 novembre dernier, le ministre des Transports / Clément BEAUNE, a fait part de son souhait de pérenniser la stratégie fret ferroviaire au-delà de 2024. Il a également indiqué qu’un travail était en cours […]

Lire la suite

 

Haropa veut accélérer sur le report modal

Catégories associées : Fer, Fleuve, Prestation de Transport

Le premier ensemble portuaire français a lancé, le 12 Septembre dernier, deux Appels à Manifestation d’Intérêt (AMI) sur le transport fluvial et ferroviaire de conteneurs, dans le but de renforcer la compétitivité des offres et des volumes opérés de/vers les […]

Lire la suite

 

T3M ET NOVATRANS-GREENMODAL RENFORCENT LEURS OFFRES COMBINÉES

Catégories associées : Fer, Prestation de Transport

Le 6 avril dernier, lors de la SITL, les opérateurs de transport combiné T3M et Novatrans-Greenmodal ont tous deux annoncé de nouveaux développements dans leurs offres et services. L’opérateur T3M va proposer de nouveaux services entre la France et la […]

Lire la suite

 

SNCF Réseau et Haropa s’unissent pour développer le Fret Ferroviaire sur l’Axe Seine

Catégories associées : Fer

Le 11 février 2021 : 2e édition du business event sur le fret ferroviaire le long de l’Axe Seine Réunir tous les acteurs du fret ferroviaire, inciter les industriels à repenser leurs modes logistiques et à recourir davantage au ferroviaire, recueillir les […]

Lire la suite

 

MULTIMODAL : VNF et SNCF s’allient

Catégories associées : Fer, Fleuve

SNCF Réseau et Voies Navigables de France (VNF) ont signé une convention dont l’objet est de favoriser la complémentarité entre les modes ferroviaire et fluvial pour le transport de fret, venant ainsi concurrencer la route. Thierry GUIMBAUD, Directeur Général de VNF, […]

Lire la suite

 

Service ferroviaire conteneurs : Marfret / Fluviofeeder étend son offre

Catégories associées : Fer, Fleuve

Un an après son lancement entre Rouen et Bonneuil-sur-Marne, l’offre de service ferroviaire conteneurs de Marfret se renforce entre la Normandie et l’Ile-de-France avec une escale supplémentaire à Gennevilliers.  En plus de sa rotation hebdomadaire entre les ports de Rouen et […]

Lire la suite

 

Multimodal : signature d’un partenariat stratégique entre l’ADEME et GNTC

Catégories associées : Fer, Fleuve, Route

L’ADEME et GNTC ont signé un partenariat stratégique pour développer et promouvoir le transport combiné en France. Le report modal vers un mode alternatif à la route, comme le rail ou le fluvial, constitue l’un des leviers pour la décarbonisation du transport […]

Lire la suite

 

Ferroviaire : reprise des études par SNCF réseau pour décongestionner le nœud Lyonnais

Catégories associées : Fer

Concernant les projets de construction de lignes de chemins de fer pour décongestionner le noeud ferroviaire lyonnais, un grand débat public a été organisé durant l’été 2019 avec réunions publiques, ateliers débats et contributions sur internet. En Septembre 2019, la Commission […]

Lire la suite

 

Brittany Ferries devrait démarrer un service entre Cherbourg et Bayonne en 2021

Catégories associées : Fer

En présence d’Hervé MORIN, Président de la Région Normandie et Marc LEFEVRE, Président du Conseil Départemental de la Manche, Jean-Marc ROUÉ, Président de Brittany Ferries, a annoncé qu’un nouveau service ferroviaire entre Cherbourg et l’Espagne, en gestation depuis 2016, devrait démarrer en […]

Lire la suite

 

MARFRET lance un service ferroviaire entre les ports de Rouen et Bonneuil-sur-Marne

Catégories associées : Fer

Marfret, via sa filiale FluvioFeeder Armement (FFA), lance un nouveau service ferroviaire conteneurs entre la Normandie et l’Ile-de-France. Le groupe renforce ainsi son offre multimodale au coeur de l’Axe Seine et confirme le port de Rouen dans sa capacité à développer le transport combiné. […]

Lire la suite

 

Ligne Serqueux-Gisors

Catégories associées : Fer

Permettre le développement du fret ferroviaire, soit le transport de marchandises et désengorger la ligne Le Havre-Rouen-Paris, tel est le but de la ligne Serqueux-Gisors.

Lire la suite

 

La SNCF lance le chantier des trains autonomes

Catégories associées : Fer

Le 12 Septembre dernier, la SNCF a annoncé la création de deux consortiums pilotés par SNCF et l’IRT Railenium.

Lire la suite

 

Transport Ferroviaire : lancement en Mars d’une navette ferroviaire reliant les ports de Marseille Fos et de Haropa-Port du Havre avec la Suisse Romande

Catégories associées : Dynamique Portuaire, Fer, Prestation de Transport

Les efforts concertés des deux Grands Ports Maritimes français ont permis de faire aboutir et concrétiser un projet attendu par les professionnels de la logistique et du transport depuis fort longtemps : le port de Marseille Fos, HAROPA – port du Havre, en association […]

Lire la suite

 

Transport ferroviaire : la modernisation de la ligne Serqueux-Gisors débute

Catégories associées : Fer, Prestation de Transport

Les travaux de modernisation de la ligne Serqueux – Gisors, qui devraient durer trois ans, ont débuté le 3 Novembre dernier avec l’aménagement de la base de vie à Serqueux, le dévoiement de réseaux, la reprise des caténaires en gare de […]

Lire la suite

 

Infrastructures : le contournement Est de Rouen déclaré d’utilité publique

Catégories associées : Fer, Prestation de Transport

La Ministre des Transports Elisabeth BORNE l’avait annoncé dans les colonnes de Paris-Normandie en Octobre, le projet de contournement Est de Rouen s’apprêtait à franchir une étape importante.

Lire la suite

 

Modernisation de la ligne Serqueux-Gisors – Synthèse –

Catégories associées : Fer

La situation actuelle

Lire la suite

 

Plan de relance du Gouvernement pour le fret ferroviaire – Synthèse –

Catégories associées : Fer

Le 6 Octobre 2016,

Lire la suite

 

Le fret ferroviaire en Haute-Normandie – Synthèse –

Catégories associées : Fer

Lire la suite

 

RTE –T et corridors de fret ferroviaires – Synthèse –

Catégories associées : Fer

1) La Commission a désigné en mars 2014 onze coordonnateurs européens dans le cadre de la nouvelle politique des infrastructures de transport Le 12 mars 2014, la Commission  Européenne a désigné des coordonnateurs européens pour chacun des neuf corridors de […]

Lire la suite

 

L’allemagne rejoint le Corridor atlantique Européen ferroviaire – Synthèse –

Catégories associées : Fer

Le projet de corridor Atlantique européen

Lire la suite

 

700 milliards pour achever le réseau central RTE-T d’ici 2030

Catégories associées : Fer

La France s’apprête à transmettre ses demandes de subvention européenne

Lire la suite

 

LNPN :

Catégories associées : Fer

Lancement des études préalables à l’enquête d’utilité publique.

Lire la suite

 

Instantanés UMEP

Une synthèse quotidienne des articles parus dans la presse

Cliquez ici

La boite à outils

Retrouvez ici les notes émanant de l'Administration des Douanes aux Opérateurs

Cliquez ici