Connectez-vous

Vous n'êtes pas connecté(e).








» Inscription
» Mot de passe perdu ?

Catégorie

Catégorie

Catégorie

Catégorie

Catégorie

Catégorie

Catégorie

Catégorie

Catégorie

Catégorie

Le Chauffeur Routier

Catégories associées : Marchandise : les métiers

Très réglementé, le transport routier s’est énormément transformé au cours de ces dernières années. De plus en plus sophistiqués, les véhicules sont équipés d’informatique embarquée : géolocalisation, système d’alerte en cas de danger, échange d’informations avec l’entreprise… Le conducteur routier devient donc un véritable technicien de la route. « Outre les permis C ou EC, nos chauffeurs ont tous suivi un bac pro ou bien une formation diplômante aux métiers de la conduite et ils sont aussi recrutés en fonction de leur aptitude comportementales » explique un Chef d’Entreprise havrais pour qui le conducteur est un véritable ambassadeur commercial de l’entreprise auprès des clients.

 La plupart du temps, le chauffeur routier est à bord d’un poids lourd. Il est non seulement responsable de son véhicule (entretien et bases en connaissance mécanique) mais aussi responsable de ce qu’il transporte.

 Il vérifie les chargements et tient à jour les différents documents de bord tels que les bordereaux de livraison, les documents nécessaires pour passer les douanes…

Des métiers variés et évolutifs

Au Havre, près de 2 500 personnes sont employées des entreprises de transport routier. Le conteneur maritime constitue la principale marchandise transportée, même si certains transporteurs se spécialisent : marchandises dangereuses ou colis lourds par exemple.

Dans les plus grandes entreprises les profils de métiers sont variés : mécaniciens pour l’entretien et la maintenance de la flotte (formations de carrossiers, motoristes…), personnel d’exploitation pour gérer les plannings, les nombreux imprévus, les relations avec les conducteurs (recrutement niveau bac+2 transport & logistique ou bien écoles de type ISTELI ou ETL), affréteurs chargés de vendre ou acheter du transport en vue d’optimiser les chargements des tournées  (niveau bac+2 technicien en transport et logistique). Quel que soit le métier, de plus en plus de femmes s’intéressent à ce secteur où l’effort physique a beaucoup diminué.

«  Il faut avoir le sens de l’organisation, être tenace et avoir un bon relationnel pour exercer ces métiers qui peuvent servir de tremplin vers des fonctions plus logistique » explique un Responsable d’Entreprise. En effet certains transporteurs routiers se muent en organisateurs de transport et proposent des solutions d’entreposage à leur clientèle. Une façon d’accroître la palette des services et de générer une meilleure rentabilité.

Après l’obtention d’un CAP fraiseur, Bruno s’est orienté vers les métiers du bâtiment. Il a commencé en tant que maçon, puis est devenu conducteur de camion de chantier. Après avoir obtenu ses permis C (19t) et EC (44t), Bruno est devenu conducteur de poids lourds dans le domaine du transport routier de conteneurs maritimes, cela fait maintenant 22 ans. « Cela m’a permis d’allier le plaisir de la conduite et le travail sans tomber dans la monotonie. Je suis autonome, je rencontre des personnes de divers horizons et découvre la France et les pays limitrophes tout en participant activement aux échanges internationaux. Aujourd’hui j’exerce un métier que j’ai choisi et qui me plaît ».

 

Sources : multiples sources internet, ouvrages spécialises, témoignages (Pratic-Export,  fiches Pôle-emploi, Wikipédia, Onisep, CNRTL,  Umep à la Page…)

Le Transporteur

Catégories associées : Marchandise : les métiers

De plus en plus technologique, conscient de l’environnement et féminisé, le métier de transporteur routier évolue à vitesse grand V et continue de jouer un rôle primordial dans l’efficacité des échanges.

Le transporteur achemine les marchandises vers le Port ou les expédie vers le destinataire final. C’est le maillon terrestre de la chaîne de transport des marchandises.

Il existe également des Transporteurs de type fluvial ou ferroviaire.

En France, 80 % des marchandises transportées sont confiées aux transporteurs routiers. Un signe de fiabilité, d’efficacité et aussi l’illustration que le camion devra toujours être là pour acheminer les biens et leur destination finale, même si ce n’est que sur les derniers kilomètres.  Les perspectives d’embauche restent donc fortes.

Au Havre, près de 150 entreprises de transport routier sont actives.

Souvent très petites, elles ont tendance à regrouper leurs moyens pour exister sur un marché très concurrentiel au niveau européen.

Sources : multiples sources internet, ouvrages spécialises, témoignages (Pratic-Export,  fiches Pôle-emploi, Wikipédia, Onisep, CNRTL,  Umep à la Page…)

Le Magasinier

Catégories associées : Marchandise : les métiers

Est en charge de la réception des produits, de leur stockage au moyen d’engins de manutention et de levage. Il prépare les commandes, s’occupe des conditionnements et emballages des marchandises.

Il peut être appelé à développer des compétences dans le domaine de la vente avec des contacts clientèle. Après deux à trois années d’expérience, il pourra devenir un bon acheteur et pourra progresser comme responsable des achats grâce à sa bonne connaissance du matériel et des consommables de l’entreprise.

Sources : multiples sources internet, ouvrages spécialises, témoignages (Pratic-Export,  fiches Pôle-emploi, Wikipédia, Onisep, CNRTL,  Umep à la Page…)

Le Responsable d’entrepôt

Catégories associées : Marchandise : les métiers

Supervise la réception des marchandises, organise leur stockage et leur transfert vers les différents quais d’expédition. Il doit veiller au respect de la chaîne du froid, le cas échéant, et à la qualité des produits, régler les litiges avec les fournisseurs et les Transporteurs et proposer des aménagements pour améliorer la qualité du service en optimisant les coûts et délais, dans le respect de la réglementation et de la sécurité.

Sources : multiples sources internet, ouvrages spécialises, témoignages (Pratic-Export,  fiches Pôle-emploi, Wikipédia, Onisep, CNRTL,  Umep à la Page…)

 

Le Logisticien / Le Responsable logistique

Catégories associées : Marchandise : les métiers

Dans un entrepôt, on fait plus que stocker des marchandises. Ces dernières sont bien souvent regroupées, modifiées, transformées avant d’être confiées au transport qui les acheminera vers leur destinataire final.

Au Havre, le monde de l’entreposage reflète la diversité des métiers qui participent à la chaîne logistique. Les plates-formes qui se sont développées en masse en périphérie de la ville et sur la zone portuaire ces dernières années témoignent aussi du dynamisme d’une activité intimement liée à la croissance des volumes de marchandises en transit au Havre.

Qu’il s’agisse de stockeurs purs, d’entrepôts appartenant à des commissionnaires en transport ou à des transporteurs routiers, plus d’un million de m2 permettent d’accueillir des marchandises qui, bien souvent profitent de cette étape pour être préparées à leur futur usage : tri de produits selon la destination ou l’affectation, montage de pièces détachées, personnalisation au moyen d’étiquettes, mise sous emballage et conditionnement, contrôle qualité.. sont autant d’opérations qui ajoutent de la valeur aux produits entreposés.

« Qu’il s’agisse de vérifier la conformité des jouets qui seront proposés en vente à Noël ou bien de former des lots de parfums ou de marchandises de luxe, chaque conteneur que nous recevons est unique » explique un opérateur.

Depuis plusieurs années déjà, les technologies se sont invitées dans le quotidien des entrepôts : scannage de codes-barres, système de gestion des emplacements, logiciel de contrôle des quantités et des types de marchandises stockées, outils de traçabilité…

Aujourd’hui, les opérateurs accomplissent des tâches fines qui nécessitent une grande rigueur. Chaque type de produit réclame une technicité différente : mobilier, alcool, marchandises dangereuses, produits alimentaires.. Plus le port du Havre accueille de navires, plus le volume de marchandises destinées aux plateformes logistiques s’accroît et plus l’emploi augmente.

Le logisticien prend en charge l’élaboration des méthodes, des moyens et des procédures qui permettront d’optimiser et coordonner l’ensemble des activités de l’entreprise.

Il gère l’entreposage, le stockage, l’emballage, la manutention et le transport des marchandises tout en améliorant sans cesse leur déroulement afin d’en réduire les coûts.

Il doit également garantir le respect des procédures, des règles d’hygiène et de sécurité, en gardant à l’esprit le souci de la satisfaction du Client et de la conservation des produits.

Il doit être capable de coordonner les activités d’autres responsables, tels ceux de l’entrepôt, des achats, des transports ou du service en charge de planifier les programmes de production des ateliers.

Au Havre, la logistique-distribution génère plus de 3 000 emplois directs. Ces métiers recrutent des profils très diversifiés. Accessibles avec un niveau bac, les postes proposés peuvent aussi évoluer vers le Bac + 2 (type BTS Transport et Logistique) voire au-delà  pour les profils de gestion. Au Havre, plusieurs filières initiales ou en formation continue accompagnent vers l’emploi dans les entrepôts, véritables sources de valeur ajoutée de la logistique locale.

Sources : multiples sources internet, ouvrages spécialises, témoignages (Pratic-Export,  fiches Pôle-emploi, Wikipédia, Onisep, CNRTL,  Umep à la Page…)

L’Agent des douanes

Catégories associées : Marchandise : les métiers

Sans douane efficace, il n’y a pas de Port. Chargés de protéger l’espace économique français et européen contre les trafics illicites (contrefaçons, stupéfiants) et les productions qui mettraient à mal les équilibres économiques (perception de droits et taxes sur certains produits importés, les Agents des Douanes assurent également le bon fonctionnement de la perception fiscale. Au Havre, plus de 3 milliards d’euros collectés chaque année alimentent le budget national Au-delà de ces fonctions primordiales pour la nation, la Douane est aussi un acteur local incontournable au service de l’efficacité de la chaîne logistique et de tous les maillons qui  la composent.

Par son action concertée, mesurée, elle est devenue un partenaire privilégié des entreprises. De cette excellente collaboration avec ses agents (plus de 400 au Havre) naît un environnement propice à la bonne circulation des marchandises et à la confiance mutuelle.

Les rouages bien huilés de la machine portuaire

Curieux, ouverts sur un monde en mutation, les Agents des Douanes ne connaissent pas la routine. Les trafics portuaires (de l’alimentaire à la haute technologie) sont leur quotidien au sein d’une Administration particulièrement ouverte aux profils les plus diversifiés : du niveau brevet des collèges à celui d’ingénieur, de nombreuses fonctions s’offrent tout au long de leur carrière (mutation, concours). Leur point commun : une réelle culture générale et la maîtrise d’une langue étrangère.

 Sources : multiples sources internet, ouvrages spécialises, témoignages (Pratic-Export,  fiches Pôle-emploi, Wikipédia, Onisep, CNRTL,  Umep à la Page…)

Le Représentant en Douane

Catégories associées : Marchandise : les métiers

Le Commissionnaire en Douane a pour mission d’établir les documents administratifs qui permettent aux différents Transporteurs d’exporter ou d’importer leurs marchandises et a un devoir de conseil auprès de son Client. Il joue le rôle d’intermédiaire entre celui-ci et les services des douanes. Pour exercer son métier, il doit être titulaire d’un agrément auprès des services des Douanes.

Le commissionnaire en douane doit fournir à l’administration des douanes toutes les pièces nécessaires à l’établissement d’un dossier (factures, déclarations diverses…).

Après s’être assuré de la solidité de ce dossier, il signe des documents codés qu’il remet à la Douane. Le cas échéant, il se déplace sur le terrain et vérifie la nature des marchandises transportées.

Il est possible de devenir Commissionnaire en douane à partir de formations de niveaux BEP à Bac+2, de préférence dans le domaine du Transport, et ponctuellement, d’être titulaire d’une formation juridique de niveau licence ou maîtrise.

Ce métier exige une parfaite connaissance des textes relatifs à la réglementation douanière, des techniques de transit et un anglais véritablement professionnel.

On commence comme aide-déclarant, puis on devient déclarant. On peut ensuite évoluer vers l’encadrement d’une équipe.

Sources : multiples sources internet, ouvrages spécialises, témoignages (Pratic-Export,  fiches Pôle-emploi, Wikipédia, Onisep, CNRTL,  Umep à la Page…)

Le Transitaire

Catégories associées : Marchandise : les métiers

Il exerce son rôle en lien direct avec la marchandise. Il est souvent Commissionnaire en Douane et, la plupart du temps, Commissionnaire en Transport. Il est le mandataire d’un importateur/exportateur-  chargeur/réceptionnaire et a ainsi une obligation de moyens vis-à-vis d’eux.

Lorsqu’il est aussi Commissionnaire en Transport, il a alors une obligation de résultat.

Il doit accomplir de nombreuses démarches dans des domaines divers et variés ce qui en fait un véritable technicien du commerce extérieur, disposant de nombreuses clefs pour ouvrir les portes d’un certain nombre d’Administrations (Douane, Vétérinaires, Phytosanitaires etc…) et il maîtrise les conditions de vente.

Pour résumer, il est le guide de l’exportateur et à la fois le conseiller du livreur et du réceptionnaire.

En France deux statuts juridiques cohabitent :

  • Mandataire : Il exécute les ordres de son mandant, ne choisit pas le transporteur, a une obligation de moyens et la responsabilité de ses propres fautes.
  • Commissionnaire : Il organise et coordonne selon les instructions de son commettant, choisit les sous-traitants, a une obligation de résultats et est responsable de ses fautes comme de celles de ses substitués (avec les mêmes limites qu’eux.

Sources : multiples sources internet, ouvrages spécialises, témoignages (Pratic-Export,  fiches Pôle-emploi, Wikipédia, Onisep, CNRTL,  Umep à la Page…)

Le Commissionnaire en Transport

Catégories associées : Marchandise : les métiers

Quelle que soit la destination et le mode de transport, les commissionnaires sont là pour prendre en charge les marchandises et pour les acheminer dans les meilleures conditions chez le client.

Quand une marchandise est prête à l’emploi, elle doit encore atteindre son client. C’est là qu’intervient le commissionnaire, véritable organisateur de transports internationaux. Spécialiste des questions liées au transport et aux formalités douanières, il est amené à gérer la plus grande partie du chemin qui conduira un produit depuis son lieu de production jusqu’à son lieu de consommation. Il est chargé d’organiser le transport de l’usine au magasin. Il agit sous sa responsabilité et en son nom en ayant la liberté de choix et de moyens pour que la marchandise parvienne à son point de livraison.

Sans le commissionnaire, la désorganisation serait totale : c’est lui qui s’occupe de réserver les transporteurs (routiers, maritimes, fluviaux et parfois aériens) pour que la marchandise arrive dans les délais souhaités par le client et au meilleur coût.

Considérés par beaucoup d’entreprises comme des femmes et des hommes de confiance, et ce dans toutes les situations, les commissionnaires se spécialisent parfois en fonction du type de flux ou de marchandises (pays, continent) ou par produits (industriels, grand public, vracs). Dans tous les cas, la même rigueur est attendue d’eux, que leur clientèle soit une multinationale ou une toute petite entreprise.

Des métiers de précision et de relation

Pour bien faire son métier, le commissionnaire doit connaître toutes les procédures liées au transport international et savoir entretenir un très bon réseau relationnel, tant auprès de ses clients que de ses fournisseurs qui s’occupent du transport physique des marchandises. A ce titre, on peut le comparer à un architecte du transport.

Le Commissionnaire en transport supervise la chaîne de transport jusqu’à la livraison, c’est-à-dire qu’il intervient aussi bien en amont qu’en aval des opérations de transport, assurant entreposage et gestion de stocks, conditionnement et livraison des marchandises à l’aide d’outils de «tracing et de tracking » qui lui permettent de savoir à tout moment où se trouve la marchandise dont il a la garde, d’organiser le cas échéant un trajet alternatif et de tenir informé son client

Précis dans le suivi de chaque affaire (un détail oublié ou un papier manquant peut retarder l’expédition), il lui arrive souvent de conseiller son client sur la meilleure organisation  de ses flux logistiques. En effet, même si les choses vont de plus en plus vite et que les distances physiques sont grandes, l’étroitesse de la relation humaine reste un atout de ce métier aux mille visages où la routine n’existe pas.

Il conclut (en son nom) les contrats nécessaires à la réalisation de l’opération de transport, son intervention engendre deux contrats : le premier entre l’expéditeur et le Commissionnaire : la commission de transport, le second, conclu entre le Commissionnaire et le Transporteur : le contrat de transport.

Pour devenir commissionnaire en transport, il est nécessaire de déposer auprès du Préfet de Région une demande d’inscription au registre des Commissionnaires en transport (tenu par les Directions Régionales de l’Equipement).

Ce document n’est délivré que sous trois conditions :

  • L’aptitude Professionnelle
  • L’honorabilité
  • La capacité financière

Au Havre, plusieurs dizaines de sociétés, représentant plus de 1 600 salariés, soit près de 10 % des emplois directs portuaires, se sont spécialisés dans la commission en douane et en transport.

Le transport international  se développe et les perspectives d’emploi sont bonnes : curieux, ouverts, maîtrisant l’anglais, voire une deuxième langue, les commissionnaires ont au minimum un bac + 2 (DUT Transport & Logistique, BTS Commerce International).

Sources : multiples sources internet, ouvrages spécialises, témoignages (Pratic-Export,  fiches Pôle-emploi, Wikipédia, Onisep, CNRTL,  Umep à la Page…)

Le Chargeur

Catégories associées : Marchandise : les métiers

Le chargeur désigne le propriétaire de la cargaison d’un navire ou d’une partie de cette cargaison.

Le chargeur peut être l’importateur (la marchandise entre sur le territoire) ou l’exportateur (la marchandise sort du territoire), selon la nature du contrat commercial.

Sources : multiples sources internet, ouvrages spécialises, témoignages (Pratic-Export,  fiches Pôle-emploi, Wikipédia, Onisep, CNRTL,  Umep à la Page…)

Le Chauffeur Routier

Catégories associées : Marchandise : les métiers

Très réglementé, le transport routier s’est énormément transformé au cours de ces dernières années. De plus en plus sophistiqués, les véhicules sont équipés d’informatique embarquée : géolocalisation, système d’alerte en cas de danger, échange d’informations avec l’entreprise… Le conducteur routier devient […]

Lire la suite

 

Le Transporteur

Catégories associées : Marchandise : les métiers

De plus en plus technologique, conscient de l’environnement et féminisé, le métier de transporteur routier évolue à vitesse grand V et continue de jouer un rôle primordial dans l’efficacité des échanges. Le transporteur achemine les marchandises vers le Port ou […]

Lire la suite

 

Le Magasinier

Catégories associées : Marchandise : les métiers

Est en charge de la réception des produits, de leur stockage au moyen d’engins de manutention et de levage. Il prépare les commandes, s’occupe des conditionnements et emballages des marchandises. Il peut être appelé à développer des compétences dans le […]

Lire la suite

 

Le Responsable d’entrepôt

Catégories associées : Marchandise : les métiers

Supervise la réception des marchandises, organise leur stockage et leur transfert vers les différents quais d’expédition. Il doit veiller au respect de la chaîne du froid, le cas échéant, et à la qualité des produits, régler les litiges avec les […]

Lire la suite

 

Le Logisticien / Le Responsable logistique

Catégories associées : Marchandise : les métiers

Dans un entrepôt, on fait plus que stocker des marchandises. Ces dernières sont bien souvent regroupées, modifiées, transformées avant d’être confiées au transport qui les acheminera vers leur destinataire final. Au Havre, le monde de l’entreposage reflète la diversité des […]

Lire la suite

 

L’Agent des douanes

Catégories associées : Marchandise : les métiers

Sans douane efficace, il n’y a pas de Port. Chargés de protéger l’espace économique français et européen contre les trafics illicites (contrefaçons, stupéfiants) et les productions qui mettraient à mal les équilibres économiques (perception de droits et taxes sur certains […]

Lire la suite

 

Le Représentant en Douane

Catégories associées : Marchandise : les métiers

Le Commissionnaire en Douane a pour mission d’établir les documents administratifs qui permettent aux différents Transporteurs d’exporter ou d’importer leurs marchandises et a un devoir de conseil auprès de son Client. Il joue le rôle d’intermédiaire entre celui-ci et les […]

Lire la suite

 

Le Transitaire

Catégories associées : Marchandise : les métiers

Il exerce son rôle en lien direct avec la marchandise. Il est souvent Commissionnaire en Douane et, la plupart du temps, Commissionnaire en Transport. Il est le mandataire d’un importateur/exportateur-  chargeur/réceptionnaire et a ainsi une obligation de moyens vis-à-vis d’eux. […]

Lire la suite

 

Le Commissionnaire en Transport

Catégories associées : Marchandise : les métiers

Quelle que soit la destination et le mode de transport, les commissionnaires sont là pour prendre en charge les marchandises et pour les acheminer dans les meilleures conditions chez le client. Quand une marchandise est prête à l’emploi, elle doit […]

Lire la suite

 

Le Chargeur

Catégories associées : Marchandise : les métiers

Le chargeur désigne le propriétaire de la cargaison d’un navire ou d’une partie de cette cargaison. Le chargeur peut être l’importateur (la marchandise entre sur le territoire) ou l’exportateur (la marchandise sort du territoire), selon la nature du contrat commercial. […]

Lire la suite

 

L’employé Import/Export

Catégories associées : Marchandise : les métiers, Maritime : les métiers

L’employé import / export a pour mission d’importer ou exporter des marchandises pour le compte d’un client dans le respect des contrats établis ainsi que des réglementations et procédures en vigueur. En fonction du type de marchandise que le client […]

Lire la suite

 

Le Déclarant en Douane

Catégories associées : Marchandise : les métiers, Maritime : les métiers

Comme son nom l’indique, le déclarant en douane a la responsabilité de la déclaration en douane des marchandises, en importation ou exportation. Il est l’intermédiaire entre les services de transit et comptable des clients et l’Administration des Douanes. Il doit […]

Lire la suite

 

L’Organisteur de Transport

Catégories associées : Marchandise : les métiers, Maritime : les métiers

Le terme « Organisateur de Transport » regroupe plusieurs métiers : Le Groupeur qui consolide les marchandises provenant de différents expéditeurs pour remplir aussi complètement que possible conteneurs et camions. Le Groupeur possède donc un entrepôt avec des quais, du matériel et du personnel […]

Lire la suite

 

L’expert maritime

Catégories associées : Marchandise : les métiers, Maritime : les métiers

Sous le code napoléonien a été mis en place, dans les arsenaux militaires, le corps de commissaires d’avaries. Ils sont les premiers experts maritimes connus et étaient en fait des administrateurs publics chargés de coordonner et de planifier les réparations […]

Lire la suite

 

Le Conducteur en Douane

Catégories associées : Marchandise : les métiers, Maritime : les métiers

Ce terme a remplacé le terme de courtier maritime quand celui-ci a vu son privilège disparaître en Europe. Le conducteur en douane est un prestataire de services, mandataire de l’Agent Maritime. Il remplace le Capitaine étranger auprès des Administrations, notamment […]

Lire la suite

 

L’Assureur Maritime

Catégories associées : Marchandise : les métiers, Maritime : les métiers

En osmose avec les acteurs du commerce international, les assureurs et courtiers sont de véritables spécialistes. Partenaires de confiance, ils proposent des produits d’assurance taillés sur mesure pour des métiers spécifiques en perpétuelle mutation. Le monde du transport et de […]

Lire la suite

 

L’organisateur de transport fluvial

Catégories associées : Marchandise : les métiers, Maritime : les métiers

Dans un port comme Le Havre, les marchandises vont et viennent à bord de navires maritimes. Pour leur acheminement vers le Port ou vers un client en France, de plus en plus souvent, le choix du fleuve s’impose. Au Havre, […]

Lire la suite

 

Le NVOCC ou Groupeur

Catégories associées : Marchandise : les métiers, Maritime : les métiers

Les NVOCC : Non-Vessel-Operating Common Carrier sont littéralement des opérateurs de transport maritimes sans navires. En pratique, le NVOCC recrute du fret (de la marchandise) et procède au groupage et dégroupage de marchandises de divers clients, dans un même conteneur, c’est […]

Lire la suite

 

Instantanés UMEP

Une synthèse quotidienne des articles parus dans la presse

Cliquez ici

La boite à outils

Retrouvez ici les notes émanant de l'Administration des Douanes aux Opérateurs

Cliquez ici