Connectez-vous

Vous n'êtes pas connecté(e).








» Inscription
» Mot de passe perdu ?

Catégorie

Catégorie

Catégorie

Catégorie

Catégorie

Catégorie

Catégorie

Catégorie

Catégorie

Catégorie

Inauguration d’une nouvelle ligne France – Irlande

Catégories associées : Dynamique Portuaire, Europe

HAROPA PORT et Brittany Ferries inaugurent la nouvelle ligne de fret France – Irlande au Havre

Au Havre, Brittany Ferries lance une nouvelle ligne de fret reliant la Normandie à la ville
de Rosslare, en Irlande. Portée par la dynamique de réorganisation des échanges commerciaux entre l’Irlande et le continent, la ligne assure un aller-retour hebdomadaire depuis le 12 novembre.

À bord du Cotentin, 120 unités de fret accompagné sont transportées à chaque trajet entre
Le Havre et Rosslare. L’ouverture de cette nouvelle ligne entre Le Havre et Rosslare concrétise
les efforts déployés par HAROPA PORT et Brittany Ferries en parfaite coopération avec plusieurs
acteurs économiques et institutionnels irlandais depuis le Brexit. Ce nouveau service offre une
solution complémentaire pour relier l’Irlande au marché commun de l’Union européenne via la France, fortement attendue par les acteurs de la logistique en France et en Irlande.

HAROPA PORT et la Ville du Havre apportent leurs soutiens à la consolidation de ces nouveaux
échanges qui pourront tirer profit de la capacité logistique de la zone industrialo – portuaire du Havre et des synergies industrielles croisées entre l’Irlande et la Normandie, notamment dans les secteurs des produits frais et des produits médicaux.

« HAROPA PORT est heureux d’avoir contribué au lancement de cette nouvelle ligne opérée par
Brittany Ferries, partenaire de longue date des activités de fret depuis le port du Havre, déclare
Stéphane Raison, directeur général HAROPA PORT. En qualité de 1er port de France, nous
souhaitons jouer ce rôle pleinement, nous en sommes d’autant plus heureux que cette nouvelle ligne connecte désormais rapidement l’ensemble du bassin de consommation de l’Île-de-France à l’Irlande par voie maritime ».

« La liaison qui s’ouvre aujourd’hui entre Le Havre et Rosslare est une étape importante pour Brittany Ferries, Le Havre et son port. Il manquait à celui-ci une ligne de fret vers l’Irlande car le Brexit ouvre chaque jour de nouvelles opportunités, avec le triplement en moins d’un an du nombre de véhicules transportés par mer depuis l’Irlande ! Elle vient en complément de notre offre depuis Cherbourg ainsi que de notre projet d’autoroute ferroviaire multimodale qui reliera bientôt l’Espagne à la Normandie.

Pour notre Compagnie, s’inscrire dans cette dynamique est une évidence et une fierté aux côtés
d’HAROPA PORT et de son président du directoire, Stéphane Raison ! Nous nous devions d’être
présents sur toutes les lignes offrant un réel potentiel de croissance dans le cadre de notre retour à la compétitivité. Ouvrir aujourd’hui cette liaison au Havre, toujours aux côtés d’Édouard Philippe, 8 ans après l’ouverture de notre première ligne passagers, constitue également une grande joie pour moi ! » ajoute Jean-Marc Roué, président du conseil de surveillance de Brittany Ferries.

« Les lignes transmanche ont souffert du Brexit. La création de cette nouvelle ligne directe avec
l’Irlande est une excellente nouvelle et une formidable opportunité pour le développement et la
compétitivité du port du Havre. Elle consolide la place du Havre comme l’un des principaux ports
d’Europe », commente Édouard Philippe, maire du Havre et président de la Communauté
urbaine Le Havre Seine Métropole.

« Je tiens à saluer ici les dirigeants de la compagnie Brittany Ferries et de HAROPA PORT pour
la clairvoyance dont ils ont fait preuve en saisissant la valeur stratégique et l’importance de cette liaison. Que cette ligne directe soit désormais opérationnelle est un hommage à la persévérance et à la vision des parties prenantes. Les réservations complètes affichées lors du voyage inaugural de la ligne sont un excellent début. Face au double défi posé par le Brexit et la crise sanitaire, ces routes, que la presse dénomme des « Brexit Busters », se sont avérées cruciales pour maintenir la fréquence de nos échanges avec le marché unique et l’ensemble du continent européen » complète Thomas Byrne, ministre des Affaires européennes de la République d’Irlande.

Pour consulter le Communiqué de presse dans son intégralité, c’est ICI 

Source : Communiqué de Presse HAROPA PORT 

Photo : Nautilus

News ! HAROPA PORT – Installation des Conseils de Développement territoriaux au Havre et Rouen

Catégories associées : Dynamique Portuaire, Nominations

Réunis ce mardi 12 octobre 2021 pour la première fois depuis la création du Grand port fluvio-maritime de l’axe Seine, les membres des conseils de développement territoriaux des ports de Rouen et du Havre ont procédé à l’élection des présidents de ces instances locales : Nils Bénéton, directeur général SEA INVEST France, pour le conseil de développement territorial de Rouen, et Hervé Bonis, président de l’UMEP et directeur général de SEAFRIGO, pour le conseil de développement territorial du Havre. Le conseil de développement territorial de Paris se réunira le 19 octobre prochain.

Composés de 30 membres regroupés en quatre collèges, ces conseils sont chargés, auprès des directeurs généraux délégués des directions territoriales du Grand port fluvio-maritime de l’axe Seine, de représenter les intérêts locaux et de les porter auprès des conseils de surveillance et d’orientation. Ils sont composés de représentants de la place portuaire, de représentants des personnels, des entreprises exerçant leur activité sur le port, de représentants des collectivités territoriales et leurs groupements, et des représentants des milieux professionnels et associatifs intéressés par le développement de la place portuaire.

A l’ordre du jour de ces séances d’installation figuraient, entre autres, l’élection des présidents et vice-présidents des conseils, l’avis sur l’évolution de la politique tarifaire (tarifs domaniaux et droits de ports pour 2022) et une information préalable sur le projet stratégique.

Le conseil de développement territorial de Rouen

Nils Bénéton a été élu président du conseil de développement territorial du port de Rouen. Le directeur général de SEA INVEST France entame un nouveau mandat à la tête de cet organe consultatif : il était président du conseil de développement, avant la fusion, depuis octobre 2019. Christian Boulocher, président de l’Union portuaire rouennaise (UPR), a été désigné pour occuper le poste de vice-président.

« L’une des principales priorités sera d’écouter la place portuaire rouennaise, les dirigeants des entreprises, les associations environnementales, mais aussi les salariés, les collectivités locales et les riverains. Il s’agit de partager avec ces acteurs, en tout intelligence et transparence, les solutions qui permettent d’aller vers un port de Rouen plus attractif, plus performant. Rouen doit conserver sa spécificité de port leader dans l’export de céréales, mais aussi renforcer sa zone industrialo-portuaire qui en fait aussi sa force. Nous avons la chance d’avoir l’axe Seine. HAROPA PORT | ROUEN, en collaboration avec les places portuaires du Havre et de Paris, avec l’appui des collectivités territoriales, doit réussir à capter de nouveaux flux liés à la transition énergétique et reconquérir des volumes au niveau des trafics conteneurs, sources de valeur ajoutée pour nos territoires ». Nils Bénéton, réélu président du conseil de développement territorial HAROPA PORT | Rouen.

Le conseil de développement territorial du Havre

Hervé Bonis, directeur général délégué de Seafrigo et président de l’Union maritime et portuaire du Havre [UMEP] depuis le 25 juin 2021 a été élu président du conseil de développement territorial du port du Havre. Il sera appuyé dans cette mission par Olivier Clavaud, directeur général industrie & logistique zone EAME Chevron Oronite SAS, président de l’association Synerzip – LH, deux personnalités reconnues dans les secteurs logistiques et industriels, tant au niveau local qu’à l’international.

« Le rôle de ce conseil est déterminant, puisque son objectif est la transformation du territoire industrialo-portuaire au bénéfice de la vallée de Seine. Mon ambition est que la qualité de nos travaux soit un signal fort pour l’orientation stratégique de l’axe, en soit une référence, en soit l’un des principaux vecteurs.
Pour cela nous avons des atouts, au premier rang desquels figure notre diversité. Cette diversité de compétences m’apparaît être la clé pour créer des opportunités de développement de notre territoire ; un développement qui sera durable si nous arrivons collectivement à dépasser le simple catalogue d’actions ». Hervé Bonis, élu président du conseil de développement HAROPA PORT | Le Havre

Les autres instances de gouvernance du Grand port fluvio-maritime de l’axe Seine

Le conseil de surveillance du Grand port fluvio-maritime de l’axe Seine, présidé par Daniel Havis.

Composé de 17 membres, ce conseil est chargé d’arrêter les orientations stratégiques de l’établissement et exerce le contrôle permanent de sa gestion. Son président invite les présidents du conseil d’orientation de l’axe Seine et des conseils de développement territoriaux à lui présenter les propositions émises par leurs conseils respectifs. Il est composé de :
• 5 représentants de l’État ;
• 4 personnalités qualifiées du monde économique ;
• 1 représentant par Région (région Île-de-France – région Normandie) ;
• 1 représentant par métropole (métropole du Grand Paris – métropole Rouen Normandie – Le Havre Seine métropole) ;
• 3 représentants des personnels.

Le directoire, présidé par Stéphane Raison,

Sous le contrôle du conseil de surveillance, les six membres du directoire assurent la direction de l’établissement et est responsable de sa gestion. Ils sont notamment chargés d’élaborer, de mettre en oeuvre, après approbation du conseil de surveillance, le projet stratégique de l’établissement. Le directoire est investi des pouvoirs les plus étendus pour agir en toute circonstance au nom de l’établissement dans les limites des attributions du conseil de surveillance et notamment des compétences en matière budgétaire, de gestion domaniale, de développement et d’investissement.

Le conseil d’orientation

Composé de 30 membres, ce conseil – qui tiendra sa première séance dans les semaines à venir – sera chargé d’éclairer les décisions stratégiques du conseil de surveillance et de veiller à la cohérence des actions de l’établissement sur l’ensemble de l’axe fluvial. Il est composé de représentants de l’État et des collectivités territoriales, de personnalités qualifiées, de gestionnaires d’infrastructures et de représentants du milieu associatif et des personnels.

Pour plus de détails sur la composition, vous pouvez consulter le Communiqué de presse dans son intégralité : ICI 

[Ajout ]

Le conseil de développement territorial de Paris

Réunis le mardi 19 octobre 2021 pour la première fois depuis la création du Grand port fluvio-maritime de l’axe Seine, les membres du conseil de développement de Paris ont procédé à l’élection
de Séverine Chapus comme Présidente du conseil et de Didier Léandri, comme vice-président.

« La création du conseil de développement territorial intervient à un moment clé où les exigences de la transition écologique se renforcent, où les grands chantiers liés à la construction du Grand Paris montent en puissance, où les préparatifs des JOP2024 sont lancés et où, en définitive, la Seine et le fluvial apparaissent plus que jamais comme un lien social et économique majeur entre les territoires.
Le port, clé de voûte d’une industrie en reconquête, d’une logistique fine réinventée, d’un rayonnement touristique aux valeurs citoyennes et acteur pleinement intégré dans les territoires,
constitue le lieu de convergence de cette ambition de développement collectif.
Pour ce faire, nous souhaitons incarner une candidature collégiale, en animant une instance de dialogue et de travail avec un fort pouvoir d’impulsion sur les dossiers afin de faire entendre la voix des acteurs territoriaux franciliens avec et au sein d’un nouvel ensemble portuaire, avec la volonté d’agir, de contribuer et de peser. Nous allons travailler par projet et proposer dès la prochaine séance, pour contribuer en particulier à la stratégie de HAROPA PORT, une méthode de travail qui permette de porter efficacement notre contribution à la stratégie globale. » Séverine Chapus et Didier Léandri, élus présidente et vice-président du conseil de développement territorial de HAROPA PORT | Paris

Pour consulter le Communiqué de Presse dans son intégralité, cliquer ICI

Source : Communiqués de Presse HAROPA PORT du 13.10.21 et 21.10.21

L’UMEP est heureuse de vous proposer le numéro 2 de « Cap sur Bruxelles » !

Catégories associées : Europe, La Fédération

Véritable cœur de décision sur la vie de nos Entreprises et l’avenir des métiers que la Fédération représente, l’Union Européenne mérite d’être regardée avec l’œil attentif des professionnels du maritime et du portuaire.

Cette édition s’attachera à vous présenter les rouages de l’Union Européenne et se penche plus particulièrement sur les travaux de la Commission en faveur du Climat.

Nous vous souhaitons bonne lecture de ce numéro en espérant vivement qu’il vous donnera envie d’Europe et vous inspirera dans vos projets.

C’est toute notre ambition et notre souhait le plus cher.

Bonne lecture !

N’hésitez pas à nous donner vos impressions, idées et suggestions sur notre adresse : contact@umep.org

Jean-Claude SARREMEJEANNE élu Président de l’Union Maritime et Portuaire de FRANCE (UMPF)

Catégories associées : Nominations

L’Assemblée générale de l’UMPF a porté Jean-Claude SARREMEJEANNE à la présidence de la Fédération professionnelle.

Le jeudi 2 septembre 2021 après-midi, les représentants des Unions Maritimes et Portuaires se sont réunis à Paris, pour celles et ceux qui pouvaient faire le déplacement, et par visio-conférence, notamment pour les Communautés d’Outre-Mer.

Seul candidat à la succession de Michel SEGAIN, Jean-Claude SARREMEJEANNE, ancien Président de l’UMF Marseille-Fos, a souhaité porter son attention sur l’expression des besoins des communautés portuaires françaises : « L’UMPF a permis de fédérer les professionnels du secteur maritimo-portuaire, en particulier pendant ces deux dernières années marquées par des vents contraires (mouvements sociaux, pandémie de la Covid-19). Aujourd’hui, nous souhaitons porter une voix forte auprès des pouvoirs publics en accompagnant le rebond économique de nos entreprises. L’union des Unions a pour mot d’ordre la cohésion. Notre objectif : construire ensemble un nouvel élan. »

Les membres du Bureau sont donc :

– Jean-Claude SARREMEJEANNE, Vice-Président UMF (Marseille-Fos), élu Président UMPF

– Christian BOULOCHER, Président de l’UPR (Rouen) et de Seine Port Union, élu Vice-Président pour la façade Manche

– Francis GRIMAUD, Président de l’UMLR (La Rochelle), élu Vice-Président pour la façade Atlantique

– Philippe LELEU, Président de l’UMIR (La Réunion), élu Vice-Président pour l’Outre-Mer

– Patrick BRZOKEWICZ, Président de l’UMPB (Bordeaux), élu Secrétaire

– Hervé BONIS, Président de l’UMEP (Le Havre), élu Trésorier

Plus d’information : contact@umpf.org

Source : Communiqué Presse UMPF du 06.09.21

Evénements : LHPC “Les Marins d’a-bord”

Catégories associées : LH Port Center

Cet été, du 1er Juillet au 19 Septembre, Le Havre Port Center propose une exposition dédiée à la vie des marins au long cours, Les Marins d’a-bord. Fort de l’une de ses missions qui est de coconstruire, Le Havre Port Center a mobilisé de nombreux partenaires afin de proposer un parcours riche et une programmation variée associée.

Chaque année plus de 6 000 navires, souvent géants des mers au long cours, traversent nos eaux, nos horizons, et font escale dans notre ville portuaire. À bord, des marins, des hommes et des femmes, dont lieu de vie et de travail ne font qu’un. Le temps d’un été, Le Seamen’s Club, la bibliothèque Oscar Niemeyer, Le Havre Port Center et leurs partenaires s’associent pour vous permettre de découvrir ce monde maritime. De beaux portraits et tranches de vie révélés par le regard de photographes, réalisateurs, plasticiens et artiste sonore.

Cliquer ICI pour connaître la programmation complète et ICI pour le livret de l’exposition.

Source : LHPC

Nomination : Hervé BONIS / Président de l’Union Maritime et Portuaire du HAVRE (UMEP)

Catégories associées : La Fédération, Nominations

Le 25 Juin 2021, au terme du Conseil d’Administration qui a suivi l’Assemblée Générale Ordinaire de l’UMEP, les Administrateurs ont élu à l’unanimité Hervé BONIS aux fonctions de Président de la Fédération. Il succède ainsi à Michel SEGAIN au terme de deux mandats consécutifs, dont « le dévouement désintéressé au profit de la Place portuaire » a été salué par le nouveau Bureau élu (*).

Hervé BONIS est Directeur Général Délégué de Seafrigo, spécialiste mondial de la logistique alimentaire sous température dirigée.

Pour ce fils de pilote qui a préféré suivre une formation d’expert-comptable, la priorité est claire : « se concentrer sur le développement des trafics ». « Les dossiers sont arbitrés, la feuille de route est établie, nous devons désormais communiquer sur le potentiel extraordinaire que nous avons », a-t-il expliqué. Son arrivée à la tête de l’UMEP coïncide quasiment avec le démarrage du nouvel établissement portuaire issu de la fusion des ports de l’Axe Seine. Ce nouvel environnement marque le démarrage de dossiers d’importance, à l’image du plan d’investissements de 1,5 Md€ sur six ans pour les ports de l’Axe Seine annoncé par le Premier Ministre Jean CASTEX lors du dernier CIMER.

Le nouveau Président de l’UMEP déplore que beaucoup de marchandises de la région parisienne transitent par ANVERS. Il convient donc de se concentrer sur le bassin parisien, « l’hinterland naturel du Port du HAVRE et identifier les filières à développer ». Il faut développer les points forts de la Place portuaire, un point de vue qu’il partage avec Stéphane RAISON, Directeur Général d’HAROPA. L’objectif prioritaire est à « la reconquête de nos parts de marché sur l’hinterland francilien et la consolidation des activités industrielles dans les zones portuaires », ajoute-t-il. C’est exactement ce que dit la marque identitaire de la Fédération : « créer l’environnement propice à l’attractivité et au passage optimisé et sécurisé de la marchandise au HAVRE ».

Hervé BONIS entend que le travail soit collectif, aussi bien en interne entre les 3 Collèges de la Fédération – Maritime, Marchandise, Manutention- qu’avec les autres Unions Maritimes et Portuaires, les Collectivités territoriales et l’Etat « pour promouvoir et développer l’activité de l’Axe Seine ».

(*) Composition du Bureau de l’UMEP : 

– Hervé BONIS, Président
– Simon FARHAT, 1er Vice-Président
– Véronique LEPINE, 2nd Vice-Président
– Christophe VANDECASTEELE, Trésorier
– Patrick LE CERF, Secrétaire
– Ludovic PERROUELLE, Trésorier adjoint
– Brice VATINEL, Secrétaire adjoint

 

De gauche à droite : Ludovic PERROUELLE, Christophe VANDECASTEELE, Hervé BONIS, Brice VATINEL, Simon FARHAT et Patrick LE CERF.

 

Sources : Communiqué de Presse UMEP 28.06.2021 – Paris Normandie 26.06.2021 – JMM / Le Marin 01.07.2021 – L’Antenne/ La Lettre des Décideurs 02.07.2021

Brice VATINEL, nouveau Président du STH

Catégories associées : Nominations

Jusqu’alors Vice-Président, Brice VATINEL vient d’être élu Président du Syndicat des Transitaires et Commissionnaires en douane du Havre (STH), en succession
à Jean-Louis LE YONDRE qui occupait ces fonctions depuis plus de trente ans. Cette association professionnelle fédère 130 entreprises et 7 000 salariés sur la Place portuaire havraise.

L’homme est à la tête de l’entreprise familiale G. VATINEL et Cie, fondée en 1945 par son grand-père Georges,. Il est Commissionnaire en transport international et logisticien, avec pour spécialisation la logistique des déchets dangereux. « C’est un métier qui a repris des couleurs à la faveur du Brexit qui nous est jusqu’ici plutôt favorable », explique-t-il.

Brice VATINEL entend « insuffler un vent de renouveau en donnant la priorité à la diversité et l’ouverture ». Il faut « se nourrir de la vision et des compétences de chacun », explique-t-il. Le STH marque son choix de renforcer son expertise grâce à la création de trois commissions métiers dédiées au maritime, à la douane et à la formation. Une commission dédiée aux jeunes est annoncée pour « créer des vocations vers un secteur qui embauche ». Un rapprochement avec TLF Overseas est également au programme. Enfin, le STH se lancera dans l’organisation de webinaires. Il va se doter d’un site Internet et sera présent sur les réseaux sociaux.

Dans un contexte économique difficile lié à la crise sanitaire, le Président VATINEL indique que « l’année a été difficile pour les clients pénalisés par la très forte hausse des tarifs du transport maritime et une pénurie de conteneurs qui n’est pas encore résorbée ». Toutefois, Brice VATINEL espère que la reprise économique post-Covid sera au rdv. « Et que le nouveau port unique de l’Axe Seine nous apporte plus de business », conclue-t-il.

Hervé BONIS (SEAFRIGO) et David VARIN (WALON) font leur entrée au sein du Conseil d’Administration, ainsi que Caroline CERISIER (Centrimex), répondant ainsi au souhait de Brice VATINEL d’une meilleure représentativité des femmes dans un monde encore très masculin.

Composition du Bureau du STH :

Le Bureau a été renouvelé en totalité, le Président est entouré « de personnes qualifiées jeunes et motivées ».

– Président : Brice VATINEL (G. Vatinel et Cie)
– Vice-Président : Patrick MALETRAS (Tramar)
– Vice-Président : Julien DERUDDER (Derudder)
– Vice-Président : Irwin LEFEBVRE (Bolloré Logistics)
– Secrétaire : Franck LEMONNIER (Normandie Logistique Overseas)
– Trésorier : Gilles LEFAUX (LPO SOGENA)

Sources : Paris Normandie 17.06.2021 / Paris Normandie – Le Marin – L’Antenne 08.06.2021

Alain MISTRE prend la tête de l’Union Maritime et Fluvial de DE MARSEILLE-FOS (UMF)

Catégories associées : Nominations

Alain MISTRE vient d’être élu Président de l’Union Maritime et Fluviale de Marseille-Fos (UMF), pour un mandat de deux ans. Il succède à Jean-Claude SARREMEJEANNE qui avait pris la suite de Jean-Philippe SALDUCCI. 

Ancien Officier de la marine marchande, actuel Directeur d’exploitation portuaire et Directeur QHSSE de Corsica Linea, il a également été Président du Comité Marseillais des Armateurs Français (CMAF) durant deux mandats consécutifs, soit quatre ans au total.

Alain MISTRE souhaite « maintenir la synergie portuaire à laquelle il est profondément attaché ». « C’est avec fierté et le sens des responsabilités que je serai le porte-voix des acteurs du maritime », a-t-il déclaré. Son mandat s’inscrira dans la continuité des différentes actions déjà menées par l’UMF.

Il forme le vœu de participer à la transition écologique de la place portuaire mais également mettre l’accent sur l’emploi et la formation aux métiers maritimes, afin de « redynamiser l’économie tout en formant la jeunesse et en garantissant l’avenir de la Place grâce à la transition écologique en cours ».

Source : L’Antenne 08.06.2021 – Photo DR

Disparition de Monsieur Dominique LEBRETON

Catégories associées : Informatique Portuaire

C’est avec une immense douleur que MGI annonce le décès de Dominique LEBRETON, membre du Directoire de MGI et Délégué Général du GIE France PCS, survenu samedi 12 Juin lors d’un tragique accident de la route.

Les pensées du Directoire de MGI, du Conseil de Surveillance, et des employés de la société vont à la famille et plus particulièrement à ses enfants, Louis et Manon ainsi qu’aux proches de Dominique LEBRETON.

Dominique rejoint MGI en janvier 2000 en tant que chef de projet. Il dirige notamment le développement du système AP+ pour le compte de SOGET et MGI. En 2015, il devient Directeur audits, projets et commercialisation.

Membre du Directoire de la société depuis 2017, il est nommé Conseiller du Commerce Extérieur (CCE) de la France en 2019 par décret signé par le Premier Ministre. En Novembre 2020, il prend la responsabilité du développement du groupement d’intérêt économique France PCS et en devient Délégué Général.

« Difficile de réaliser et d’accepter que la vie de Dominique se soit évanouie en quelques secondes. Nous sommes sous le choc et ce sentiment sera partagé bien au-delà de la place portuaire marseillaise. Dominique Lebreton avait participé à toute l’aventure des Cargo Community Systems et venait de se lancer dans de nouveaux projets nationaux pleins de promesses. Personnalité très attachante, il communiquait sa joie de vivre et son optimisme. Nous nous ferons un devoir de continuer son œuvre en sachant qu’il sera pour toujours dans nos cœurs »? déclare Xavier LASSALLE, Président du Conseil de Surveillance de MGI.

« Le départ brutal de Dominique nous bouleverse. Grâce à son expertise et à ses qualités humaines exceptionnelles, il a créé des ponts entre tous les acteurs de la logistique portuaire. Sa liberté de pensée et d’expression, son écoute et son dynamisme ont fait de lui une figure emblématique du paysage de la logistique numérique. L’héritage qu’il nous laisse est immense. MGI continuera de le faire vivre au quotidien, au service de nos clients et de nos utilisateurs» déclare Rémi JULIEN, Président du Directoire de MGI .

Source : Communiqué de Presse MGI 14.06.2021 

Nouveau ! FORMATION : « Dirigeant, Cadre dirigeant, Manager et/ou Responsable d’entreprise portuaire, maritime, logistique ou industrielle »

Catégories associées : Formations Maritimes et Portuaires

L’UMEP est heureuse de vous annoncer le lancement d’une nouvelle formation créée en collaboration avec l’IPER (Institut portuaire d’enseignement et de recherche), émanation du GPMH (Grand Port Maritime du Havre) et de l’EMN (Ecole de Management de Normandie), reconnue universellement par les liens noués avec des générations successives de cadres portuaires internationaux et français.

C’est grâce à cette expérience et cette expertise, renforcées par le prestige de I’EMN, que l’UMEP s’est rapprochée de l’IPER pour créer un nouveau cursus de formation continue supérieure dont la première promotion commencera en Janvier 2022.

Cette formation est destinée à des cadres et dirigeants expérimentés, issus d’un territoire élargi, appelés à accroître leur champ de responsabilité à un moment particulier de leur évolution de carrière ou de leur projet professionnel (cliquer ICI pour consulter le programme).

L’ambition de l’UMEP, à travers cette formation et dans le cadre de sa politique de formation professionnelle sur l’Axe Seine, est de cultiver la mixité de profils, présente au sein des entreprises de la Supply Chain, pour qu’elle accroisse sa qualité d’atouts et de richesses, tout en développant le niveau général des ressources humaines, face à la concurrence d’autres territoires portuaires à l’échelle mondiale, et face à la concentration permanente des acteurs.

Cette formation unique, étalée sur un an sous forme de modules mensuels, a été conçue en partenariat avec d’autres « pépites » du territoire, ISEL (Institut Supérieur d’Etudes Logistiques, Université du Havre), SOGET, SYNERZIP-LH et l’IHEDN (Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale). Ces partenaires prendront en charge des modules spécialisés au sein du programme. Les autres intervenants présentent une grande diversité de profils et ont été retenus pour leur expertise de haut niveau, qu’ils soient issus du monde de l’entreprise, des Etablissements Portuaires, des Administrations, de l’Enseignement Supérieur ou de cabinets de consultants.
En somme, une formation à destination des professionnels par des professionnels avec une véritable maîtrise des problématiques métiers.

Les inscriptions sont ouvertes !

Contact : Céline ROLLAND, Directrice IPER, mail : crolland@em-normandie.fr

Instantanés UMEP

Une synthèse quotidienne des articles parus dans la presse

Cliquez ici

La boite à outils

Retrouvez ici les notes émanant de l'Administration des Douanes aux Opérateurs

Cliquez ici