Connectez-vous

Vous n'êtes pas connecté(e).








» Inscription
» Mot de passe perdu ?

Catégorie

Catégorie

Catégorie

Catégorie

Catégorie

Catégorie

Catégorie

Catégorie

Catégorie

Catégorie

Les Jeudis du Port Center : le 31 janvier 2019

Catégories associées : Dynamique Portuaire

 

Ce mois-ci, nous vous proposons 4 parcours thématiques et une conférence à 18 h. Lire la suite

Rencontrez l’ENSM en janvier !

Catégories associées : Formations Maritimes et Portuaires

 

 

Intégrer l’ENSM pour devenir officier marine marchande
Lire la suite

Olivier TRETOUT, nouveau Directeur du Port de Nantes Saint-Nazaire

Catégories associées : Dynamique Portuaire

Par arrêté ministériel, Olivier Trétout a été nommé Président du Directoire du Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire à compter du 1er janvier 2019. Lire la suite

Exposition « ENTRE CIEL ET MER » – Port Center du HAVRE

Catégories associées : Dynamique Portuaire

DERNIERS JOURS POUR EN PROFITER !

 

 

PORT CENTER

EXPOSITION « ENTRE CIEL ET MER »

De l’artiste & designer Stéphane PADU

24 Novembre 2018 – 30 Décembre 2018

 

Stéphane PADU, né le 10 novembre 1970 à Suresnes, a adoré le dessin dès son plus jeune âge. Il suit des cours du soir aux Beaux-Arts. En 1992, il bifurque sur les métiers de la banque, où il devient chargé d’affaires ;  mais son intérêt pour le dessin et les arts reste intact. En 2006, il emménage à Honfleur où, après un BTS de design, il devient designer espace, mobilier, artcar graphisme… Il a donc de multiples facettes qui font de lui un artiste complet aux talents diversifiés. Son parcours atypique nous révèle un être à part qui maîtrise toutes les techniques dont la peinture, de plus en plus présente dans son oeuvre.

Dans cette exposition, Stéphane PADU aborde le monde maritime avec brio ; navires marchands et porte-conteneurs sont d’une beauté et d’une élégance raffinée. Il apporte de la cosmétique à la réalité, domptant les formes et les couleurs. Il nous emmène dans l’univers des transports, Entre Ciel et Mer, entre rêve et réalité, avec une précision d’orfèvre. Ses palettes de couleurs sont intenses et vibrantes. La matière est brute et raffinée à la fois.

Une force rassurante émane de sa peinture malgré la puissance qui se dégage de ses œuvres. Sa technique relève d’un processus intellectuel créatif pluridisciplinaire. Sa curiosité insatiable est dans la recherche. Il est un laboratoire à lui tout seul de maîtrise, de précision et d’observation.

La peinture est structurée, l’image est nette, la perfection est dans le détail. On ressent une grande technique, mais aussi une éthique professionnelle, une rigueur qui cache un humanisme, une sensibilité artistique, une émotion contrôlée et l’amour de la mer. Les navires se transforment en bijoux dont l’écrin est Entre Ciel et Mer.

Venez découvrir le monde de PADU…

En présence de l’artiste et/ou de Josette SEGALO, sa Commissaire d’exposition

 

Infos pratiques

Hors vacances scolaires : les samedis et dimanches, de 14 h à 18 h.

Pendant les vacances scolaires de Noël : les samedis, dimanches et mercredis, de 14 h à 18 h.

Tarifs : Plein tarif : 4€ / Tarif réduit (16 – 25 ans) : 2€ / Gratuit -16 ans

 

Source : Communiqué Port Center site internet

Communication de la DIRECCTE NORMANDIE

Catégories associées : France

Arnaque à distance : la Direccte voit son nom utilisé à des fins frauduleuses

Communication issue du site internet de la DIRECCTE Normandie, publiée le 21 décembre 2018, dernière mise à jour le 24 décembre 2018

“Attention aux faux courriels qui se font passer pour la Direccte : plusieurs cas ont été signalés en Normandie.

Plusieurs entreprises normandes ont été destinataires d’un courriel signé Direccte/DGT (Département Prévention et sécurité, service SRCT CT1), auquel est jointe une lettre tentant de reproduire l’en-tête de la Direccte, faisant un rappel « d’obligations réglementaires 2018 – Programme de prévention et de sécurité ERT » relatif à la prévention du risque électrique en entreprise.

Par cette lettre, il est demandé aux chefs d’entreprise de transmettre certains documents internes, à savoir la dernière vérification électrique et les 3 derniers feuillets mensuels des consommations électriques, par voie électronique à l’adresse suivante : contact@direccte-travail.fr

Cette demande est suivie de relances effectuées par courriels à partir d’une seconde adresse : inspection@travail-direccte.fr

Ces lettres et courriels sont des faux. La Direccte n’est pas à l’origine de ces envois. Les adresses électroniques dont il s’agit s’inspirent de celles des services du ministère du travail mais n’appartiennent absolument pas à ceux-ci.

Il s’agit en réalité de pratiques abusives, avec usurpation du nom de la Direccte, tentant de soustraire des informations aux employeurs et de leur escroquer des sommes d’argent au prétexte d’une amende fictive.

Ne répondez pas à ces sollicitations.

Si vous avez été destinataire de telles demandes frauduleuses, n’hésitez pas à nous le signaler aux fins que le procureur de la République puisse être saisi en vue de poursuites pénales :

Direccte de Normandie
14 avenue Aristide Briand
76108 ROUEN CEDEX 1
Tél : 02 32 76 16 20

En cas de doute sur l’identité de l’expéditeur d’un courrier électronique (ou même postal) portant en-tête ou signature de la Direccte, contactez-nous.”

Le Port de Rouen et Sénalia se dotent d’un terminal céréalier de pointe

Catégories associées : Dynamique Portuaire, Terminal/Dépôt

Communiqué de presse du Lundi 17 Décembre 2018, HAROPA – Port de ROUEN

Un chantier d’envergure se déroule depuis plusieurs mois sur le terminal céréalier de Grand-Couronne exploité par Sénalia. Le principal poste céréalier de HAROPA – Port de Rouen est modernisé et mis au gabarit du chenal de navigation approfondi.

Alors que le programme d’amélioration des accès maritimes touche à sa fin, HAROPA – Port de Rouen a lancé, dans le cadre de ce projet, la rénovation de plusieurs infrastructures portuaires. Le terminal céréalier de Grand-Couronne, exploité par le groupe coopératif Sénalia, figure sur la liste des infrastructures modernisées afin de tirer pleinement profit de l’approfondissement du chenal de navigation. Le principal terminal céréalier rouennais est modernisé, avec la construction d’une structure destinée à recevoir de nouveaux outillages de manutention. A l’issue des travaux, ce sera le poste céréalier le plus performant du Port de Rouen – et même l’un des plus modernes d’Europe – avec une capacité de chargement de 3 000 tonnes à l’heure.

L’investissement s’élève à 9 M€ pour HAROPA – Port de Rouen et à 11,5 M€ pour Sénalia.

UN PLANNING ETABLI AU JOUR PRES

Le terminal de Grand-Couronne, fermé à l’exploitation le 10 septembre, devrait être opérationnel le 10 janvier 2019. Pour HAROPA – Port de Rouen, cette période sans exploitation permet d’approfondir la souille du poste, de réaliser un nouveau front d’accostage et de construire la structure supportant les nouveaux outillages de manutention. Pendant cette même période, les outillages existants ont été démontés et 3 nouveaux portiques livrés par voie nautique. Ce chantier représente un défi technique pour les entreprises retenues, par Sénalia et le Port de Rouen, qui travaillent ensemble selon un planning établi au jour près. Tous les intervenants veillent à limiter au maximum l’arrêt du terminal, à favoriser l’avancée simultanée des différents travaux et de tenir la date du 10 janvier prochain pour la réouverture de l’exploitation.

«Ce chantier a nécessité une importante phase de préparation car il mobilise des moyens nautiques lourds. Il se déroule en parallèle des changements d’outillage et partiellement pendant l’exploitation. Pour coordonner les différentes tâches, nous avons dû mettre au point un phasage complexe, imposant de livrer certains ouvrages au jour près», indique Jérôme Vétillard, adjoint au chef du Service Etudes et Travaux d’Infrastructures de HAROPA – Port de Rouen, et chef de ce projet. « Le travail préparatoire a commencé il y a plus de deux ans, avec l’analyse des besoins et des contraintes de l’exploitant, la conception d’un projet réalisable rapidement, puis l’élaboration d’un phasage permettant d’établir les contrats avec les entreprises. Depuis juin 2017, les études d’exécution, la fabrication des ducs-d’Albe (*) et des poutres en béton armé, ainsi que le renforcement des berges par des pieux, ont été lancés successivement ».

La mise au nouveau gabarit du terminal s’est déroulée en trois étapes avec l’intervention du groupement d’entreprises ETMF et ETPO. Les services de HAROPA – Port de Rouen ont assuré la maîtrise d’ouvrage et la maîtrise d’œuvre infrastructure, assistés par le bureau d’études ARTELIA. La première opération a consisté à renforcer les berges permettant de mettre la souille au nouveau gabarit du chenal. L’approfondissement est réalisé, en parallèle de l’exploitation, par la drague Jean-Ango, armée par le Port de Rouen et affrétée auprès du GIE Dragages Ports. Les fournitures structurantes, comme les poutres en béton armé, les ducs d’Albe ou les 340 mètres de rails de grue ont été installés selon le planning prévu.

La seconde phase concerne la réalisation d’un nouveau front d’accostage, qui va permettre de recevoir des navires de 260 mètres de long et de 46 mètres de large, avec un tirant d’eau pouvant atteindre 12 mètres. Les nouveaux ducs d’Albe de 2,20 mètres de diamètre, construits en Allemagne, sont mis en place. Il s’agit des plus gros équipements de ce type installés dans le Port de Rouen. La nouvelle structure permettant de supporter les 3 nouveaux portiques est également assemblée pendant cette période. Cet ouvrage en béton armé est constitué de 2 poutres de 1,9 mètre de haut et 180 mètres de long sur lesquelles sont scellés les rails des portiques. Cette poutre est fondée sur des pieux métalliques battus dans la Seine. Certains pieux avoisinent les 35 mètres de longueur. Jusqu’à 4 pontons, assistés d’une grue à tour, ont été nécessaires pour réaliser les différentes opérations de montage. En amont de ces opérations, Sénalia a réalisé les charpentes à terre permettant de raccorder ultérieurement les nouveaux portiques aux silos et démonté une partie des portiques existants.

DES PORTIQUES LIVRES PAR VOIE MARITIME

La troisième et dernière étape des travaux concerne l’installation de trois nouveaux portiques de chargement. Cette ultime phase sera suivie des travaux de finition. Sénalia va procéder également à l’adaptation de nouveaux convoyeurs d’alimentation des portiques de chargement des céréales. La livraison et la mise en place des portiques, construits par l’entreprise allemande Neuero, ont eu lieu aujourd’hui, lundi 17 décembre. Les matériels déjà montés sont arrivés hier à Grand-Couronne par voie maritime. A noter que les nouveaux outillages de manutention font appel à un système technique qui limite la diffusion de poussières lors des chargements des navires. Ce chantier complexe a permis aux équipes techniques de HAROPA – Port de Rouen d’acquérir une riche expérience et maîtrise qui seront mises à profit lors de la rénovation d’autres quais. Le terminal céréalier du groupe Soufflet à Canteleu sera ainsi le prochain chantier de modernisation sur 2019-2020. Autre investissement de Sénalia d’ores et déjà prévu : celui du déménagement de son siège social de Chartres vers Rouen dans le futur quartier Rouen Flaubert. Les premiers coups de pioche seront donnés à l’issue de l’Armada 2019 pour une livraison prévue entre fin 2020
et mi-2021.

* Ducs d’Albe : tubes d’acier ancrés dans le fond du chenal de la Seine, sur lesquels un navire peut venir
s’accoster et / ou d’amarrer.

 

Evénement : PLACES LIMITEES : DERNIERS JOURS !

Catégories associées : Dynamique Portuaire, Energie

PLACES LIMITEES : DERNIERS JOURS !

(inscription obligatoire)

Nous avons le plaisir de vous convier au « Jeudi de SYNERZIP-LH » qui portera sur le thème suivant : Comment se préparer à accueillir des véhicules GNV (Gaz Naturel pour Véhicules) sur nos sites industriels ? le :

Jeudi 20 Décembre 2018

Dès 14h30

Dans les locaux de la CCI SEINE ESTUAIRE

(181 Quai Frissard 76600 Le Havre)

Programme :

  • Mot introductif : « Vers une transition énergétique afin de répondre aux grands enjeux environnementaux » par Benoît Daly, Secrétaire Général / FNTR

 

  • Table ronde : « Comprendre la technologie GNV et maîtriser les risques associés »
    • Clément Chandon, Directeur produit IVECO GNL GNC et BioGNC / IVECO
    • Michel Gouez, Représentant de la commission bus / AFGNV
    • Benoît Domingos, Responsable des relations filières véhicules et stations GNV-bioGNV / GrDF
    • Pascal CRESTIN, Chef de produit camion / SCANIA

 

  • Table ronde : « Quelles solutions opérationnelles mettre en place pour l’accueil des camions GNV ? »
    • Nicolas Chervy, Commandant de port / Capitainerie Havre Port
    • Lieutenant-Colonel David Audouin, Chef du groupement Opérations-Prévisions / SDIS 76
    • Martial Migné, HSE, Coordinateur sécurité transport ferroviaire et du réseau des CSTMD / TOTAL

Vous retrouverez l’invitation officielle jointe.  Pour vous inscrire : Cliquez ici !

Cet évènement est réalisé en collaboration avec l’UMEP dans le cadre du projet BioGNV de la Fédération, soutenu par la Région Normandie.

 

DROIT A L’IMAGE : En participant à cette journée, vous autorisez l’UMEP et SYNERZIP-LH à utiliser photos et vidéos prises par leurs équipes (pouvant présenter des participants et des intervenants) sur tout support de communication et de promotion de la manifestation et sans limite de temps.

 

Panama : un groupe chinois construira un pont sur le canal

Catégories associées : Canal de Panama

Suite à la visite du Président chinois Xi Jinping au Panama les 9 et 10 Décembre derniers, le gouvernement panaméen a attribué un contrat de 1,4 milliards de dollars à un consortium chinois pour la construction d’un pont sur le canal du Panama. Lire la suite

L’IPER dévoile son nouveau catalogue de formations portuaires

Catégories associées : Formations Maritimes et Portuaires

Basé au Havre, l’institut Portuaire d’Enseignement et de recherche est un expert dans le domaine de la formation continue Maritime et Portuaire. Lire la suite

L’école Nationale supérieure Maritime du Havre (ENSM) monte en puissance

Catégories associées : Formations Maritimes et Portuaires

L’ENSM du Havre a pour vocation de former des officiers de la Marine Marchande mais également de préparer à des carrières dans le domaine paramaritime. Lire la suite

Instantanés UMEP

Une synthèse quotidienne des articles parus dans la presse

Cliquez ici

La boite à outils

Retrouvez ici les notes émanant de l'Administration des Douanes aux Opérateurs

Cliquez ici